NOUVELLES

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda réduit la peine d'un condamné

08/05/2012 10:42 EDT | Actualisé 08/07/2012 05:12 EDT

ARUSHA, Tanzanie - La chambre d'appel du tribunal onusien chargé de juger les crimes commis pendant le génocide de 1994 au Rwanda a réduit la peine d'un condamné et a confirmé celle de deux autres mardi.

Un ancien officier, Aloys Ntabakuze, initialement condamné à la prison à perpétuité par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), a vu sa sentence réduite à 35 ans. Il avait été reconnu coupable de conspiration en vue de commettre un génocide, de complicité de génocide et de crimes contre l'humanité.

Le lieutenant Ildephonse Hategekimana reste quant à lui condamné à la prison à perpétuité pour le massacre de civils tutsis à Ngoma et le viol de femmes tutsies.

Le tribunal a aussi confirmé la peine de 30 ans de prison imposée à l'ancien homme d'affaires Gaspard Kanyarugika. Le juge Patrick Robinson a ordonné que soit prise en compte la totalité de sa détention depuis son arrestation en 2004.

Au moins 500 000 Tutsis et Hutus modérés ont été massacrés pendant les 100 jours du génocide au Rwanda, entre avril et juillet 1994.

Le TPIR, créé en novembre 1994 par les Nations unies, a rendu 69 décisions, dont dix acquittements. Un procès est en cours et 15 dossiers sont examinés par la chambre d'appel.

PLUS:pc