NOUVELLES

Israël: Nétanyahou s'entend avec le centre et annule les élections

08/05/2012 06:03 EDT | Actualisé 08/07/2012 05:12 EDT

JERUSALEM - Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a annulé mardi la tenue d'élections anticipées car le principal parti d'opposition, Kadima, a accepté d'entrer au gouvernement. La participation de la formation centriste devrait apporter une touche de modération à sa coalition de droite dure.

Le gouvernement avait proposé la veille que les élections générales aient lieu le 4 septembre. M. Nétanyahou devait donner une conférence de presse dans la journée avec le dirigeant de Kadima, Shaul Mofaz.

Benyamin Nétanyahou va désormais disposer d'une forte majorité au Parlement, ce qui pourrait avoir des conséquences sur une éventuelle attaque israélienne des sites nucléaires en Iran et pourrait aider le chef du gouvernement à tenir tête à certains de ses partenaires au sein de la coalition sur différents dossiers, notamment celui du processus de paix avec les Palestiniens.

Le bureau du président Shimon Pérès a confirmé les informations de presse concernant l'accord avec Kadima, le parti le plus représenté au Parlement mais qui risquait de perdre de nombreux sièges en cas d'élections. "Un gouvernement d'unité nationale est bon pour le peuple d'Israël (...) à la lumière des défis cruciaux qui l'attendent", a-t-il dit. AP

st/v267

PLUS:pc