NOUVELLES

Les Frères musulmans de Jordanie dénoncent une visite de députés en Syrie

07/05/2012 01:26 EDT | Actualisé 07/07/2012 05:12 EDT

Le Frères musulmans en Jordanie ont dénoncé lundi la visite en Syrie de six députés jordaniens pour "superviser" les élections législatives dans ce pays, affirmant que leur geste servait à "embellir l'image du régime".

"Nous dénonçons la tentative d'embellir l'image du régime syrien en supervisant ces élections trompeuses", a indiqué le Front de l'action islamique (FAI), branche politique des Frères musulmans en Jordanie, dans un communiqué sur le site internet de la confrérie.

"La visite de ces députés vise à légitimer l'action du régime de tuer le peuple syrien, qui réclame la liberté et la dignité", déplore le communiqué, affirmant que ces élus "auraient dû soutenir le peuple syrien et non ses assassins".

Le député indépendant Khalil Attieh a confirmé à l'AFP la visite de ses six collègues, affirmant toutefois qu'ils l'effectuaient à titre privé et que les élus n'étaient pas mandatés officiellement par le Parlement.

Des élections législatives se tenaient lundi en Syrie malgré la poursuite des violences, le régime espérant se donner une certaine crédibilité même si l'opposition boycotte ce scrutin qu'elle qualifie de "mascarade" en raison de la répression.

A travers le pays, 7.195 candidats sont en lice pour les 250 sièges de députés, qui devraient adopter une série de réformes promises par le chef de l'Etat, alors que le Parlement ne siège plus depuis un an en raison du soulèvement.

akh/hj/feb

PLUS:afp