NOUVELLES

Les Emirats arabes unis et le Qatar félicitent François Hollande

07/05/2012 04:05 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

Les Emirats arabes unis et le Qatar, qui comptent parmi les principaux partenaires économiques arabes de la France, ont félicité lundi François Hollande, élu président de la République française.

Dans un télégramme de félicitations, le président émirati, cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, a souhaité à M. Hollande "le succès" et "davantage de progrès et de prospérité" dans les relations franco-émiraties.

Le message, publié par l'agence officielle Wam, n'a pas cité le président sortant Nicolas Sarkozy qui avait entretenu de bonnes relations avec les dirigeants des Emirats comme en témoigne l'ouverture en 2009 d'une base militaire française à Abou Dhabi.

Mais la France n'avait pas réussi, sous M. Sarkozy, à vendre son avion de combat Rafale aux Emirats, et avait perdu un contrat de 20,4 milliards de dollars pour la construction de quatre centrales nucléaires aux Emirats, attribué par Abou Dhabi à un consortium sud-coréen.

Pour sa part, l'émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, a félicité le nouveau président français, élu dimanche, dans un bref message, cité par l'agence officielle Qna.

L'émir du Qatar avait noué avec le président sortant des relations soutenues, qui se sont illustrées en Libye où le Qatar a participé, aux côtés de la France, aux opérations militaires contre le régime de Mouammar Kadhafi.

Le riche émirat gazier du Golfe a en outre multiplié les prises de parts dans des compagnies françaises et annoncé en décembre le lancement d'un fonds d'investissement controversé de 50 millions d'euros pour aider les habitants des banlieues défavorisées.

bur/tm/tp

PLUS:afp