NOUVELLES

Trois individus ont comparu relativement à l'émeute de vendredi à Victoriaville

07/05/2012 04:01 EDT | Actualisé 07/07/2012 05:12 EDT
AFP

VICTORIAVILLE, Qc - Trois individus qui étaient détenus depuis les émeutes de vendredi soir dernier à Victoriaville ont comparu lundi au palais de justice de l'endroit.

Laurent Robichon-Leclerc, 23 ans, de Sherbrooke, fait face à deux accusations d'agression armée sur policier. Julien De Bellefeuille, 24 ans, de Montréal, et Sylvain Lamothe, 39 ans, de Longueuil, font tous les deux face à une accusation d'agression armée sur un policier.

Il s'agit d'un crime passible d'un maximum de dix ans d'emprisonnement.

Les trois hommes ont aussi été accusés de participation à un attroupement illégal et de participation à une émeute, des infractions pour lesquelles ils sont passibles de deux ans d'emprisonnement.

Aucun des trois individus n'avait d'antécédent judiciaire. Laurent Robichon-Leclerc et Julien De Bellefeuille seraient tous deux étudiants alors que Sylvain Lamothe est plutôt un sympathisant.

Les trois hommes, qui ont plaidé non coupable, ont été remis en liberté conditionnelle. Ils ont notamment dû prendre un engagement de 1000 $ et, parmi les autres conditions, se sont vu interdire d'organiser ou de participer à toute manifestation étudiante.

Ils reviendront devant le tribunal le 13 juillet pour la suite des procédures.

INOLTRE SU HUFFPOST

La manif du 4 mai à Victoriaville