NOUVELLES

Colombie: les FARC confirment détenir le journaliste français Roméo Langlois

07/05/2012 03:40 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

BOGOTA - Les rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont confirmé détenir "en qualité de prisonnier de guerre" le journaliste français Roméo Langlois, porté disparu depuis une semaine, après une attaque FARC dans le sud du pays.

Dans leur communiqué diffusé dimanche sur internet, la direction des FARC ne précise si elle allait libérer le correspondant de la chaîne France-24. Langlois "portait un uniforme militaire de l'armée" le 28 avril, lorsque les FARC ont attaqué les forces de sécurité qu'il accompagnait d'une opération de destruction d'un laboratoire de cocaïne.

Accompagner l'armée dans de telles missions sert la propagande gouvernementale, déplorent les FARC.

Le ministre colombien de la Défense a précisé que pendant l'attaque, Roméo Langlois avait retiré son casque et sa veste que l'armée lui avait fournis pour dire qu'il était un civil.

Journaliste indépendant, Roméo Langlois, 35 ans, réside en Colombie, collabore notamment pour France-24. Il a réalisé de nombreux reportages d'investigation dans la région, et particulièrement sur la guérilla marxiste des FARC dont il est l'un des spécialistes, rappelle la chaîne France-24. AP

ljg/v154

PLUS:pc