NOUVELLES

Veilleux brave le vent et termine 122e de la 3e étape des 4 jours de Dunkerque

06/05/2012 09:33 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

POPERINGE, Belgique - Le cycliste québécois David Veilleux a pris le 122e rang de la troisième étape des Quatre jours de Dunkerque remportée par le Français Jimmy Engoulvent (Saur - Sojasun), dimanche.

Engoulvent a complété la course longue de 178,3 kilomètres qui avait pour départ et arrivée la ville flamande de Poperinge, en quatre heures, une minute et 22 secondes. Il a devancé de deux secondes son compatriote Kevin Lalouette (Roubaix Lille Métropole) et de 20 secondes un autre représentant de l'Hexagone, Benoit Jarrier (Veranda Rideau - Super U).

Veilleux a été crédité d’un temps de 4:03:07, temps également obtenu par 115 autres coureurs, dont son coéquipier chez Europcar, Matteo Pelucchi, premier du sprint du peloton et septième de l’étape.

En début d’épreuve, six coureurs se sont échappés. Le vent et le manque de collaboration entre les différentes formations non représentées dans ce groupe ont donné un coup de pouce aux fuyards afin que l’échappée se rende jusqu’au bout.

«Il y avait pas mal de vent, alors l’important c’était de rester regroupés, a commenté Veilleux. Les autres équipes n’ont jamais voulu ramener l’échappée avec nous, et avec 50 ou 60 kilomètres à faire, elle avait encore sept ou huit minutes d’avance sur le peloton. Nous avons été pris au dépourvu et nous n’avons eu d’autre choix que de rouler en avant, a-t-il poursuivi. Nous avons essayé de réduire l’écart le plus possible, mais il était trop tard.

«Ce n’était pas à nous de faire le travail, sauf que Thomas (Voeckler, son coéquipier) est un favori et ils ont voulu jouer cette carte contre nous, a avancé le Québécois. Nous sommes déçus de la façon dont la course s’est déroulée. Tout le monde aime ça lorsque les courses sont difficiles, mais bon, ça ne nous sape pas le moral. Demain (lundi), ce sera la grosse étape, alors on verra.»

Les cyclistes seront de retour en France pour la quatrième étape, qui sera au programme de la journée de lundi. Au départ de Gravelines, les coureurs rejoindront Cassel après une course de 183,3 kilomètres.

PLUS:pc