NOUVELLES

MotoGP - L'Australien Casey Stoner (Honda) remporte le GP du Portugal

06/05/2012 09:48 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

L'Australien Casey Stoner (Honda) a remporté le Grand Prix du Portugal motocycliste dans la catégorie MotoGP, signant dimanche sur le circuit d'Estoril une deuxième victoire consécutive cette saison, qui le place en tête du classement du championnat du monde.

Sur le seul circuit de l'actuel calendrier qui lui échappait encore, le champion du monde en titre a devancé d'une seconde et 421/1000e l'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha) et de 3 secondes et 621/1000e son coéquipier, l'Espagnol Dani Pedrosa.

Parti en pole position, Stoner, 26 ans, a mis en valeur son pilotage sans faille qui lui a permis de faire toute la course en tête sur ce circuit difficile à négocier.

A l'approche du premier virage, l'Australien s'est brièvement fait doubler par son coéquipier, parti deuxième sur la grille de départ. Mais une légère dérobade de la Honda de Pedrosa a permis à Stoner et Lorenzo de le devancer, dans l'ordre du podium final.

Derrière ce trio sont arrivés l'Italien Andrea Dovizioso et le Britannique Cal Crutchlow, son coéquiper chez l'écurie Yamaha Tech3. Troisième des essais qualificatifs, Crutchlow a réalisé un mauvais départ et s'est retrouvé derrière les Yamahas officielles de Lorenzo et de l'Américain Ben Spies.

Le coéquiper de Lorenzo, a payé ensuite plusieurs erreurs pour terminer 8e, derrière l'Espagnol Alvaro Bautista (Honda) et l'Italien Valentino Rossi (Ducati), nonuple champion du monde et cinq fois vainqueur à Estoril.

Plus rapide que Lorenzo dans un premier temps, Stoner a vite creusé un écart d'une seconde et 2/10e que l'Espagnol est parvenu à ronger petit à petit, pour le ramener à 13/100e au 12e tour.

Puis, à partir de la mi-course, le pilote Yamaha semblait jouer la sécurité, laissant souffler l'Australien, qui a ainsi remporté la 42e victoire de sa carrière, la 35e en MotoGP, sans trop de péripéties.

Offrant un peu de spectacle, Spies et l'Allemand Stefan Bradl (Honda) ferraillaient pour la 8e place, et l'Américain prenait définitivement l'avantage à deux tours de la fin.

Au tour précédent, l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia) remportait le duel avec son coéquipier français Randy de Puniet pour franchir la ligne d'arrivée en 12e position, premier parmi les motos CRT, équipées de moteurs issues de la série.

tsc/el

PLUS:afp