NOUVELLES

Mondial-2012 - 2e journée: victoires compliquées de la Finlande et la Suisse

06/05/2012 05:48 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

La Finlande, championne du monde en titre, a une nouvelle fois souffert pour s'imposer face à la Slovaquie, 1 à 0 lors de son deuxième match du Championnat du monde 2012 de hockey sur glace, tandis que la Suisse peinait pour dominer le Belarus, dimanche à Helsinki.

Grâce à une défense de fer et un but de Janne Pesonen (7:32) en début de match, le pays coorganisateur poussé par 13.000 supporters, a remporté son deuxième match de la compétition, par le plus petit des scores, après la victoire déjà étriquée face au Belarus lors de la 1re journée.

La Finlande partage la tête du groupe A avec la Suisse, vainqueur 3-2 d'un accrocheur Belarus.

Les Suisses peuvent remercier leur gardien Tobias Stephan, auteur d'une parade décisive sur un penalty de l'attaquant de Toronto Mikhail Grabovsky à 4:36 du terme.

Avant cela, Simon Mozer, auteur de deux buts en première période, avait mis les Helvètes sur de bons rails avant qu'ils ne soient rejoints au score par les Belarusses Alexei Ugarov et Konstantin Koltsov.

Kevin Romy donnait finalement la victoire aux siens en reprenant devant la cage adverse une passe en retrait de Brunner, à la 47e minute.

Dans le groupe B, la Russie a dominé la Norvège 4 à 2 et partage la 1re place avec l'autre pays-hôte du Mondial, la Suède.

Très présents sur les cages du Norvégien Lars Volden, les Russes ont cependant peiné à trouver la faille jusqu'à ce que Pavel Datsyuk ne parvienne à débloquer la situation. Trois autres buts de Denis Deninsov, Nikolai Kulyomin puis Alexander Perezhogin ont offert la victoire à la Russie sacrée en 2008 et 2009, tandis que Morten Ask et Marius Holtet ont réduit le score pour les Norvégiens.

Dans un match capital en vue de son maintien dans l'élite, la France a largement dominé un faible Kazakhstan, 6 à 3.

Ce Mondial revêt un autre enjeu, puisque le classement final déterminera les neuf qualifiés directs pour les JO de Sotchi en 2014. Les trois dernières places olympiques seront attribuées ultérieurement lors de trois tournois de qualification.

af/grd/nip

PLUS:afp