NOUVELLES

Les Kings complètent le balayage des Blues et accèdent à la finale de l'Ouest

06/05/2012 06:03 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Dustin Brown a inscrit deux buts, Jonathan Quick a effectué 23 arrêts et les Kings de Los Angeles ont complété un improbable balayage des Blues de St. Louis grâce à une victoire de 3-1, dimanche, et les Kings participeront à la finale d'Association pour une deuxième fois dans leur histoire.

La recrue Jordan Nolan a marqué tôt dans le match pour les Kings, qui sont devenus la première formation dans l'histoire récente de la LNH à éliminer les deux premières têtes de série de leur conférence la même année.

Après avoir passé le rouleau compresseur sur les Canucks de Vancouver et les Blues avec huit victoires en neuf rencontres, les Kings affronteront soit les Coyotes de Phoenix, soit les Predators de Nashville lors de la finale de l'Association de l'Ouest.

Les Kings ont probablement connu leur pire match des séries, s'accrochant à une avance de 2-1 lors des 40 dernières minutes de jeu. Quick a été excellent et a sauvé la peau de ses coéquipiers jusqu'à ce que Brown marque son sixième des séries dans un filet désert avec 25,8 secondes à jouer.

«C'est un groupe spécial et nous le savions tout au long de la saison», a mentionné Anze Kopitar, qui a récolté des aides sur les buts de Brown.

«Peut-être que nous n'avons pas connu le début de saison que nous avions souhaité, mais je crois que les choses sont tombées en place au bon moment et c'est ça qui compte.»

La dernière fois que les Kings ont atteint la finale d'Association, c'était en 1993 quand Wayne Gretzky et Luc Robitaille avaient aidé les Kings à éliminer les Maple Leafs de Toronto avant de s'incliner en finale face au Canadien de Montréal. Les Kings avaient remporté seulement une série depuis avant de passer le K.-O. aux Canucks le mois dernier.

«Je peux seulement imaginer à quel point les partisans des Kings sont heureux», a dit Brown, qui n'a jamais joué pour une autre équipe dans la LNH. «Ils ont connu une longue sécheresse et c'est spécial de gagner à domicile, tout le monde est content. C'est agréable de voir les partisans célébrer comme ça.»

Kevin Shattenkirk a marqué son premier filet en carrière en séries pour les Blues, qui ont été dominés 15-6 au chapitre des buts marqués et qui ont vu leur meilleure saison en plus d'une décennie prendre fin. Brian Elliott a stoppé 17 lancers.

«Les Kings ont joué de la manière dont une équipe doit jouer pour remporter la coupe Stanley», a analysé l'entraîneur-chef des Blues, Ken Hitchcock, qui a remporté la coupe Stanley avec les Stars de Dallas en 1999. «Après avoir subi l'élimination lors des trois ou quatre dernières saisons, ils ont enfin trouvé la recette gagnante.»

Les Kings ont profité d'un revirement de Roman Polak près de son but pour ouvrir la marque. Nolan, le fils de l'ancien entraîneur des Sabres de Buffalo Ted Nolan, a sauté sur le retour d'un lancer de Dustin Penner pour inscrire son premier en carrière en séries après 4:36 de jeu.

Les Blues ont effectué un seul tir lors des 11 premières minutes de jeu, mais ont nivelé la marque sur leur deuxième — un boulet de canon de Shattenkirk.

Cependant, Brown a répliqué en fin de premier vingt. Il a utilisé le défenseur des Blues Alex Pietrangelo comme écran et a battu Elliott. Le capitaine des Kings s'est imposé physiquement depuis le début des séries, mais n'avait pas touché la cible depuis le troisième match du premier tour.

PLUS:pc