NOUVELLES

Bahreïn: arrestation d'un militant des droits de l'Homme

06/05/2012 02:22 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

Le militant bahreïni des droits de l'Homme Nabil Rajab a été arrêté samedi soir à son retour au pays où il arrivait en provenance de Beyrouth, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un bref communiqué.

"Le procureur général a ordonné l'arrestation de Nabil Rajab et des procédures légales ont été engagées contre lui", a indiqué le ministère sans autre précision.

Selon le Bahrain Center for Human Rights (BCHR), que dirige M. Rajab, le militant doit être présenté dimanche à un juge pour répondre de l'accusation de "participation à une réunion illégale et appels à s'y joindre".

L'arrestation de M. Rajab a été dénoncée par le Wefaq, le principal mouvement de l'opposition chiite, qui a demandé dans un communiqué sa libération immédiate.

Le mouvement a qualifié son arrestation d'"acte non-réfléchi et d'illégal puisqu'il sanctionne le principe de la liberté d'expression".

M. Rajab et son association s'activent pour défendre la contestation animée par les chiites, majoritaires, contre la dynastie sunnite au pouvoir.

Il avait déjà été arrêté au début de la contestation au printemps 2011, qui a été relancée un an plus tard pour demander des réformes politiques, notamment que le gouvernement soit dirigé par une personnalité issue de la majorité parlementaire et non plus par un membre de la famille royale des Al-Khalifa.

bur/mh/jt

PLUS:afp