NOUVELLES

Tunisie: nouvelle prolongation de l'état d'urgence

05/05/2012 09:33 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

TUNISIA, Tunisia - En dépit d'une amélioration notable de la situation sécuritaire en Tunisie, les autorités ont décidé de prolonger pour trois mois, soit jusqu'à fin juillet, l'état d'urgence en vigueur depuis le soulèvement populaire qui a fait chuter en janvier 2011 le régime totalitaire de l'ancien président Ben Ali, a-t-on appris samedi auprès de la présidence tunisienne.

La mesure a été prise en vertu d'un décret promulgué par le président Moncef Marzouki après concertations avec le chef du gouvernement Hamadi Jebali et le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC) Mustapha Ben Jaâfar, a précisé le porte-parole de la présidence Adnène Mancer.

C'est la cinquième fois que l'état d'urgence est prolongé. La dernière en date a été prise fin mars pour une période d'un mois.

Cette prolongation survient alors que le pays connaît une évolution sécuritaire relativement favorable confortée par une reprise du tourisme et de l'activité économique en général, sous-tendue par une réorganisation de l'appareil de sécurité.

La manifestation qui a rassemblé le 1er mai plus de 20.000 personnes -syndicalistes, islamistes, partis d'opposition et de la société civile- s'est déroulée sans incident. Cependant, la situation demeure instable dans certaines régions, dont le bassin minier de Gafsa (sud-ouest) en proie à des troubles sociaux persistants et les zones frontalières, notamment avec la Libye où des incidents armés sont enregistrés épisodiquement. AP

xbb/mw

PLUS:pc