NOUVELLES

Tour d'Italie - 1re étape: déclarations

05/05/2012 02:04 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

Taylor Phinney (USA), vainqueur de l'étape: "J'ai atteint un des objectifs de ma saison. Je pense à ce contre-la-montre depuis des mois. J'ai inscrit le Giro à mon programme dès le mois d'octobre l'an dernier. Tout le monde disait que j'étais favori mais il n'est pas facile de le justifier sur le terrain. J'étais confiant avant le départ, je savais que j'avais de bonnes jambes. C'est un rêve que de porter ce maillot. Je remercie l'équipe, le staff, les autres coureurs, ma famille aussi. Je ne suis pas italien mais j'aime ce pays... et sa cuisine. Dans ce contre-la-montre, le public m'a encouragé, m'a aidé dans le dernier kilomètre. Maintenant, j'espère avoir ce maillot en Italie, le porter au contre-la-montre par équipes de Vérone (mercredi). Ce sera un jour important. C'est un honneur que d'endosser le maillot rose."

Roman Kreuziger (CZE/Astana), 28e de l'étape: "Je suis content de mon temps. Je ne me positionne pas par rapport aux spécialistes mais à ceux qui font le classement général. Depuis le Tour de Romandie, je me sens bien, j'ai confiance. Tout est encore à faire."

Ivan Basso (ITA/Liquigas), 36e de l'étape: "C'est une bonne journée. Je suis très content d'être parti du bon pied. Maintenant, je pense à demain."

Michele Scarponi (ITA/Lampre), 138e de l'étape: "Je ne suis pas du tout satisfait, j'aurais dû perdre moins de temps. Mais nous n'en sommes qu'au début du Giro, il y a encore beaucoup de route à faire."

jm/jmt

PLUS:afp