NOUVELLES

Nigeria: trois morts lors d'un mariage d'islamistes espionnés par l'armée

05/05/2012 10:37 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

Trois personnes ont été tuées samedi et quatre blessés, dont deux soldats, par des islamistes présumés lors d'un mariage à Maiduguri, ville du nord-est du Nigeria, a annoncé dans un communiqué un porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Sagir Musa.

"Selon des renseignements crédibles (...), deux chefs terroristes de Boko Haram participaient au mariage" d'un membre de la secte à Maiduguri, explique ce communiqué.

Une force d'intervention conjointe avait mis en place un dispositif de surveillance de la cérémonie. Les membres de Boko Haram, "sentant le danger, ont ouvert le feu sur l'équipe de surveillance et dans la zone. Trois civils ont été tués, deux autres blessés par les tirs des terroristes", affirme le texte.

Deux soldats ont été légèrement blessés, et deux membres présumés de Boko Haram arrêtés. Un véhicule utilisé par les suspects a également été saisi, avec à son bord des armes et des munitions, toujours selon l'armée.

Vendredi, sept personnes avaient été tuées au cours de plusieurs attaques par des membres présumés de Boko Haram dans l'Etat de Borno (nord-est), dont Maiduguri est la capitale. Les islamistes ont par ailleurs libéré au cours d'une opération armée tous les détenus d'une prison dans la localité de Kumshe, toujours dans l'Etat de Borno.

abu-ade/hba/sba

PLUS:afp