NOUVELLES

L'Irak veut doubler son approvisionnement en électricité en un an

05/05/2012 07:39 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

L'Irak ambitionne de doubler son approvisionnement en électricité d'ici un an pour remédier aux graves pénuries de courant, rendues encore plus aiguës lors des grandes chaleurs de l'été, a annoncé samedi le gouvernement.

L'offre d'électricité, produite dans le pays ou importée, devrait passer d'environ 6.000 mégawatts actuellement à 9.000 mégawatts en juillet de cette année, puis 10.400 à la fin de l'année, selon un communiqué du ministère de l'Electricité.

Elle devrait ensuite atteindre 12.330 mégawatts en avril 2013, indique-t-il, mettant en avant une hausse de la production nationale, tandis que les importations de courant devraient demeurer globalement au même niveau.

La pénurie d'électricité est l'un des principaux problèmes de l'Irak.

Les Irakiens reçoivent moins de dix heures d'électricité par jour, hiver comme été, et ceux qui peuvent se le permettre utilisent des générateurs. La mauvaise qualité des services publics alimente de longue date le ressentiment de la population à l'encontre du gouvernement.

Le vice-Premier ministre Hussein Chahristani avait déclaré le mois dernier à l'AFP que le pays entendait combler son déficit en électricité d'ici à la fin de 2013 (en produisant près de 20.000 mégawatts) et fournirait du carburant aux opérateurs de générateurs privés cet été pour faire tourner les générateurs.

La température peut atteindre les 50°C dans une grande partie de l'Irak au cours des mois les plus chauds de l'année.

ak-psr/ahe/tp

PLUS:afp