NOUVELLES

Estoril: première finale de l'année pour Gasquet, à la patience récompensée

05/05/2012 02:53 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

Richard Gasquet, tête de série N.2, s'est qualifié pour sa première finale de la saison au tournoi sur terre battue d'Estoril en battant l'Espagnol Albert Ramos (N.4) 2-6, 7-6 (7/1), 7-5, au terme d'un match mal débuté où il a finalement vu sa patience récompensée.

Le Français, 18e mondial, rencontrera dimanche le vainqueur de l'autre demi-finale devant opposer l'Argentin Juan Martin Del Potro (N.1) au Suisse Stanislas Wawrincka (N.4). Il tentera cette fois de faire mieux qu'en 2007, lorsqu'il fut battu à ce stade du tournoi par le Serbe Novak Djokovic.

Pour son retour à la compétition après une absence de cinq semaines consacrées à soigner un coude et une cheville, Gasquet va regoûter au frisson d'une finale, la première depuis juillet 2010 perdue à Gstaad, la 15e de sa carrière.

Mais que la bataille fut rude pour venir à bout de Ramos, en un peu plus de trois heures, comme il y était d'ailleurs parvenu à Miami sur dur, en mars.

"La victoire fut dure à remporter, a reconnu Gasquet. (Ramos) est un joueur coriace. Il a énormément attaqué la balle et j'ai dû défendre tout le temps. Il a été très bon sur sa surface de prédilection, il m'a obligé à beaucoup m'employer."

D'autant que le Biterrois a fait une entame on ne peut plus laborieuse contre l'Espagnol classé 42e mondial, qui a mené 6-2, 3-1 avec notamment un récital d'amorties réussies. Gasquet a ensuite su renverser la tendance dès lors qu'il a resserré les boulons, à l'image du jeu décisif réglé 7-1.

Au 3e set, Gasquet a une première fois pris le service de Ramos, mais l'Espagnol, certes moins fringant, restait toujours aussi combatif pour recoller immédiatement.

Forcé d'ajouter la patience à sa solidité retrouvée en fond de cours, Gasquet était récompensé en breakant une deuxième fois Ramos pour mener 6-5, avant de finir le travail en sauvant tout de même deux balles de débreak.

"Peu importe qui sera mon adversaire en finale, a dit Gasquet. Que ce soit del Potro ou Wawrincka, les deux ont très bien joué cette semaine".

Il se souviendra néanmoins qu'aux confrontations directes, il a remporté le seul match qui l'a opposé au Suisse, à Bercy en 2006, et que l'Argentin l'a jusqu'à présent battu trois fois en quatre oppositions.

nip/el

PLUS:afp