NOUVELLES

Egypte: l'armée va libérer les femmes arrêtées après les affrontements

05/05/2012 12:45 EDT | Actualisé 05/07/2012 05:12 EDT

Le parquet militaire égyptien a décidé samedi de libérer toutes les femmes arrêtées vendredi lors d'affrontements meurtriers devant le ministère de la Défense au Caire, a annoncé un responsable militaire à l'AFP.

"La justice militaire a décidé de libérer toutes les femmes", a-t-il déclaré, sans préciser le nombre de femmes arrêtées à l'issue des affrontements qui ont opposé soldats et manifestants anti-armée vendredi.

Selon des protestataires, elles étaient entre 14 et 17 parmi les 320 personnes arrêtées vendredi.

Le parquet militaire a annoncé samedi après-midi que 300 personnes avaient été placées en détention pour 15 jours "dans l'attente des résultats de l'enquête" sur les affrontements qui ont secoué le quartier d'Abbassiya, faisant deux morts et plus de 300 blessés.

Ces affrontements ont éclaté à trois semaines de la première élection présidentielle depuis la chute début 2011 du président Hosni Moubarak, qui avait remis le pouvoir à l'armée.

se/jaz/cnp/fc

PLUS:afp