Huffpost Canada Quebec qc

Grève étudiante: Line Beauchamp reste à Québec pour poursuivre les discussions

Publication: Mis à jour:
LINE BEAUCHAMP
PC

VICTORIAVILLE, Que. - Le premier ministre Jean Charest s'est dit soulagé, samedi, de voir que la fin du conflit avec les étudiants pouvait enfin être envisagée à très court terme.

«L'objectif, c'est de permettre aux étudiants de retourner à leurs cours et de créer un espace de discussion, un espace où on peut se parler», a dit M. Charest, lors d'un bref point de presse, en fin de journée, en marge du conseil général de son parti, peu après avoir appris qu'une entente de principe avait été conclue entre le gouvernement et les leaders étudiants.

«Tout le monde est soulagé à l'effet qu'au moins il y a eu un progrès de fait», a-t-il ajouté, sans vouloir donner plus de détails sur le contenu de l'accord arraché après trois mois d'un conflit marqué d'innombrables manifestations.

L'entente de principe aura laissé dans l'ombre les travaux des quelque 500 militants libéraux réunis en conseil général à Victoriaville.

Les préoccupations des libéraux étaient plutôt tournées vers Québec, où la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, qui devait être à Victoriaville, a consacré tous ses efforts pour dénouer l'impasse avec les étudiants.

Les rumeurs d'une entente imminente ont hanté les corridors une partie de la journée.

Le ministre des Finances, Raymond Bachand, a réagi brièvement pour dire que si l'entente est entérinée par la base «ce serait une excellente nouvelle pour les Québécois. Il faut que les étudiants retournent en classe».

Il s'est refusé lui aussi à révéler le contenu de l'accord.

L'annonce est survenue au moment même où des manifestants se présentaient devant le centre des congrès où se tient l'événement.

Contrairement à la veille, la manifestation a été pacifique et s'est déroulée dans l'ordre. Elle n'a attirée que quelques centaines de personnes. Informés qu'une entente venait d'être conclue à Québec, certains se montraient incrédules.

La veille, la manifestation avait tourné à l'émeute, entraînant une centaine d'arrestations et causant des blessures à neuf personnes, dont trois policiers qui ont depuis obtenu leur congé de l'hôpital. Moins chanceux, un jeune manifestant y a perdu l'usage d'un oeil.

«Chaque fois qu'une personne, malheureusement, subit des blessures, ça nous rappelle à quel point c'est important de respecter les autres, de manifester dans le respect des lois», a commenté le premier ministre.

Au conseil général, samedi, le point fort était une conférence animée par le ministre Raymond Bachand sur le thème de la hausse des droits de scolarité. La ministre Line Beauchamp devait y être aussi, mais elle a été retenue à Québec pour négocier avec les étudiants.

Les militants présents pouvaient poser des questions au ministre sur la position du gouvernement. La plupart des libéraux qui ont pris la parole, sauf un militant, ont appuyé la position du gouvernement, l'encourageant à demeurer ferme sur la hausse des droits de scolarité imposée, malgré la grogne suscitée.

Les libéraux sont réunis tout le week-end pour finaliser leur programme électoral.

Plusieurs membres du gouvernement ont par ailleurs refusé de voir autre chose qu'une coïncidence dans la tenue d'un marathon de négociations avec les étudiants, au moment précis où se tenait le conseil général du parti.

Il n'y a aucun lien entre les deux événements, ont dit plusieurs ministres, même si le hasard a fait qu'ils surviennent au même moment.

«Ce sont deux gestes complètement distincts. Le conseil général est prévu depuis longtemps», a commenté le ministre Bachand.

Sur le web

Vers un étalement de la hausse? | Tommy Chouinard | Conflit étudiant

Négociation avec les étudiants: Beauchamp veut prolonger la trêve ...

Line Beauchamp invite toutes les associations étudiantes mais ...

Line Beauchamp demande une trêve aux étudiants

Place à la discussion... à condition d'une trêve

Mobilisation étudiante: négos au coeur du chaos

Droits de scolarité: le caucus libéral divisé

Québec: les étudiants ne décolèrent pas