NOUVELLES

Maxzone est mise à l'amende pour 1,5 M$ dans un stratagème de fixation des prix

04/05/2012 03:00 EDT | Actualisé 04/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le Bureau de la concurrence a imposé une amende de 1,5 million $ à la filiale canadienne de l'entreprise de pièces automobiles Maxzone pour son rôle dans un stratagème international de fixation des prix.

Le chien de garde fédéral a indiqué vendredi que l'entreprise avait plaidé coupable la veille d'avoir pris part dans un complot sur les prix de phares automobiles de remplacement.

Le Bureau de la concurrence a affirmé qu'à la suite de son enquête, l'entreprise Maxzone Canada avait avoué avoir conclu un accord avec ses concurrents afin d'établir le prix des phares automobiles de remplacement au Canada de janvier 2004 à septembre 2008.

Les produits, principalement des phares avant et arrière, ont été achetés en grande partie par des fournisseurs canadiens de pièces automobiles comme pièces de remplacement.

Les accusations annoncées vendredi sont les premières à avoir été portées à la suite de cette enquête, a précisé l'organisme, qui a invité toute personne détenant des renseignements utiles à communiquer avec le Bureau.

Maxzone Auto Part, établie en Californie, n'a pas commenté dans l'immédiat.

Le département américain de la Justice s'est grandement investi ces derniers temps dans des enquêtes sur la collusion et la fixation des prix dans le secteur automobile.

La division Cosma de la société canadienne Magna International (TSX:MG) a notamment été visée concernant les lois antitrust. Elle est sous enquête dans le cadre d'une opération plus vaste sur les activités anticoncurrentielles dans le secteur des pièces automobiles.

PLUS:pc