NOUVELLES

Le ministre Jim Flaherty met fin à la production de la pièce d'un cent

04/05/2012 05:54 EDT | Actualisé 04/07/2012 05:12 EDT

WINNIPEG - La Monnaie royale canadienne a frappé vendredi matin la toute dernière pièce d'un cent.

Le ministre des Finances, Jim Flaherty, qui avait annoncé dans son plus récent budget, le 29 mars, la fin de la production de la «cenne noire», a appuyé lui-même sur le bouton de la machine qui a frappé ensuite le dernier lot, à l'usine de la Monnaie royale canadienne à Winnipeg.

La toute dernière de ces pièces sera acheminée vers le Musée de la monnaie, à Ottawa.

M. Flaherty annonçait dans son budget du mois de mars que la pièce d'un cent disparaîtrait progressivement. Chaque pièce d'un cent coûte 1,6 cent à fabriquer, et le ministre estime qu'Ottawa économisera ainsi 11 millions $ par année.

«Le temps est venu de prendre la bonne décision et de mettre fin à la production d'une pièce qui est sous-utilisée par les Canadiens, qui n'a plus d'importance réelle pour les achats, et qui représente ultimement un fardeau pour le pays», a-t-il dit.

Les pièces d'un cent continueront d'avoir cours légal mais à mesure qu'elles disparaîtront de la circulation, les prix seront arrondis à la hausse ou à la baisse. Les transactions par débit ou crédit se régleront toujours au cent près. Pour les achats au comptant, toutefois, les détaillants devront commencer à arrondir les prix aux cinq cents près, taxes incluses.

Les consommateurs payant comptant pour un article coûtant par exemple 1,01 $ ou 1,02 $ avec taxes ne débourseront que 1,00 $; les articles à 1,03 $ et 1,04 $, quant à eux, passeront à 1,05 $.

Le Canada joint ainsi d'autres pays qui ont abandonné leur plus petite dénomination, dont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brésil, Israël et l'Afrique du Sud.

Au dire du ministre Flaherty, le changement a été «couronné de succès» dans ces pays. «Les entreprises ont coopéré et il n'y a pas eu de problèmes.»

Le premier cent frappé en sol canadien avait été produit à Ottawa en janvier 1908 pour inaugurer la première monnaie nationale. La femme du gouverneur général de l'époque, Lord Albert Grey, était sur place pour l'événement.

PLUS:pc