NOUVELLES

Le dissident Chen Guangcheng pourra partir étudier à l'étranger, assure Pékin

04/05/2012 01:53 EDT | Actualisé 04/07/2012 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Le gouvernement chinois a déclaré vendredi que le dissident Chen Guangcheng, un avocat aveugle qui s'est réfugié à l'ambassade américaine à Pékin pendant quelques jours, pouvait faire une demande pour aller étudier à l'étranger, ce qui pourrait offrir une issue aux tensions diplomatiques entre la Chine et les États-Unis autour de ce cas.

Chen Guangcheng «est actuellement traité à l'hôpital», précise le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site internet. «En tant que citoyen chinois, s'il souhaite étudier à l'étranger, il peut emprunter les voies normales auprès des départements concernés et réaliser les formalités en accord avec la loi, comme tous les autres citoyens chinois.»

Chen Guangcheng, âgé de 40 ans, s'était réfugié à l'ambassade des États-Unis il y a huit jours après s'être échappé de son domicile de Dongshigu, dans la province de Shandong, où il était assigné à résidence depuis septembre 2010. Il a ensuite été hospitalisé pour une blessure.

Ce militant des droits de la personne a déjà purgé quatre ans de prison pour avoir dénoncé la politique de l'enfant unique en Chine et des cas de stérilisation et d'avortement forcés.

Au cours d'une conversation téléphonique avec l'Associated Press, Chen Guangcheng a fait part de ses inquiétudes quant à sa sécurité et celle de sa famille. Il a déploré que les responsables américains aient été empêchés de le voir pendant deux jours et a affirmé que des amis qui étaient venus le voir avaient été battus.

«Je peux vous dire une seule chose, ma situation actuellement est très périlleuse», a-t-il déclaré de son lit d'hôpital.

PLUS:pc