Huffpost Canada Quebec qc

Le ministère des Transports dévoile le projet de l'échangeur Turcot (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
ECHANGEUR TURCOT
PC

MONTRÉAL - Le ministère des Transports a dévoilé, vendredi, la version finale du futur échangeur Turcot, qui a été encore modifiée pour tenir compte d'impératifs de sécurité et d'intégration urbaine.

Malgré ces dernières modifications, le ministère pense toujours respecter son budget de 3 milliards $ et son échéancier de 2017-2018.

«À partir de maintenant, on a un projet Turcot qui est définitif. C'est ce qu'on va construire. Le fournisseur qui va être retenu — un consortium, de toute évidence — va devoir construire l'ouvrage qu'on lui demande de construire», a affirmé vendredi Alain-Marc Dubé, directeur du bureau des projets Turcot et Saint-Pierre au ministère.

Parmi les modifications apportées, on note l'élimination d'une courbe en forme de S pour des raisons de sécurité, divers ajustements pour l'intégration urbaine de l'ensemble, des liens entre le secteur du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et les quartiers adjacents et la construction d'un pont avec haubans au-dessus du canal Lachine.

De plus, une piste cyclable «protégée» sera construite dans l'axe du prolongement du boulevard De La Vérendrye. Le ministère affirme qu'au final, le nombre de kilomètres de pistes cyclables sera accru de 25 pour cent.

Pour l'essentiel, le futur échangeur Turcot sera moins élevé que la structure actuelle, et sa capacité sera augmentée de seulement 8000 véhicules par rapport aux 300 000 qui y circulent déjà.

Le projet sera réalisé en mode conception-construction et l'annonce des trois candidatures retenues sera faite en juin. Le lancement de l'appel de propositions sera fait cet été et la signature du contrat à l'été 2013.

M. Dubé affirme que le futur consortium qui sera choisi ne pourra plus modifier les plans. «Il n'est pas prévu que le partenaire puisse commencer à modifier des éléments de géométrie et ces choses-là. Il va pouvoir travailler au niveau du 'phasage' des travaux, nous proposer une méthode de travail, une mise en oeuvre qui répond à nos contraintes de gestion et de circulation et de mobilité, mais ce sont plus des changements au niveau du 'phasage', de la façon dont il voit le travail, lui, comme s'il peut optimiser là-dessus ou faire le travail en moins de temps, s'il veut.»

Le ministère affirme avoir aussi repensé le projet pour accorder une priorité aux piétons, aux cyclistes et aux usagers du transport collectif, notamment par des voies réservées. Le terminus Lionel-Goulx sera également réaménagé dans cette optique.

«Nous, on a fait le travail qu'on pouvait faire jusqu'à maintenant avec nos partenaires. Ce qui est proposé dans le projet fait consensus avec les partenaires en transport collectif», affirme M. Dubé.

Tout n'est pas ficelé, cependant, puisque des négociations ont toujours cours avec le CN concernant la Cour Turcot. M. Dubé assure toutefois que l'issue de ces négociations ne pourrait modifier le tracé, par exemple. «Les discussions qu'on a actuellement avec le CN concernent plus les responsabilités réciproques, dans le futur: qui construit quoi, qui paie quoi, au niveau de l'ouvrage, et de quelle façon c'est entretenu», rapporte-t-il.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Le nouvel échangeur Turcot
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Cinq candidats pour l'échangeur Turcot

M - 295 - Nouvelle entrave de longue durée dans l'échangeur Turcot ...

Nouvelles entraves de longue durée dans l'échangeur Turcot

Transport à Lachine: tram-train, promesse aux oubliettes?

M-241 - Entraves majeures dans le secteur de l'échangeur Turcot ...

M-256 - Travaux dans le secteur de l'échangeur Turcot à Montréal

M - 221 - Nouvelles entraves de longue durée dans l'échangeur ...

Travaux sur l'échangeur Turcot

M-266 - Nouvelle entrave de longue durée dans l'échangeur Turcot à ...