NOUVELLES

Deux officiers tués par un tir de mortier dans le nord de l'Algérie

04/05/2012 02:50 EDT | Actualisé 04/07/2012 05:12 EDT

ALGERIA, Algeria - Deux officiers de l'armée algérienne ont été tués et deux autres ont été blessés par un tir de mortier artisanal, vendredi, lors d'un attentat dans la commune de Kedara, dans la préfecture de Boumerdès, dans le nord de l'Algérie, selon des sources militaires locales.

Les auteurs de l'attentat étaient visiblement informés du passage de ces quatre officiers qui se rendaient au campement de Benheclaf à bord d'un véhicule civil. Le tir qui a détruit l'avant du véhicule, ont déclaré ces sources.

Les deux officiers installés à l'avant du véhicule ont été mortellement touchés, alors que les deux autres qui étaient derrière ont été grièvement blessés. Ils ont été transférés à l'hôpital de Thénia.

L'armée a aussitôt déployé plusieurs patrouilles dans la région pour traquer les auteurs de l'attaque, qui intervient trois jours après celle qui a coûté la vie à quatre policiers à Mekla, en Kabylie.

Ces attentats perpétrés en Kabylie et à Boumerdès, les deux secteurs où les groupes armés continuent d'être actifs, surviennent dans un contexte politique particulier, marqué notamment par la préparation des élections législatives du 10 mai.

PLUS:pc