NOUVELLES

Début de rassemblements au Caire pour protester contre le pouvoir militaire

04/05/2012 07:23 EDT | Actualisé 04/07/2012 05:12 EDT

Plusieurs milliers de personnes ont commencé de se rassembler vendredi en milieu de journée dans le centre du Caire pour des manifestations contre le pouvoir militaire, à moins de trois semaines de la première élection présidentielle depuis la chute de Hosni Moubarak.

Ces manifestations sont soutenues par plusieurs mouvements pro-démocratie ainsi que par des organisations islamistes comme les Frères musulmans, première force politique du pays. Des rassemblements sont également prévus à Alexandrie (nord), la deuxième ville du pays.

Des rassemblements de protestation ont lieu régulièrement en Egypte, en particulier le vendredi, depuis la chute de M. Moubarak en février 2011, au gré des développements d'une transition politique mouvementée.

Mercredi, des affrontements entre des manifestants réunis à proximité du ministère de la Défense au Caire et des assaillants en civil ont fait 9 morts selon les autorités, vingt selon des sources médicales.

Les manifestants qui se rassemblent vendredi place Tahrir et près d'une mosquée du centre-ville prévoient de marcher en direction du ministère de la Défense, ce qui a amené l'armée à émettre jeudi une ferme mise en garde contre toute menace contre ses bâtiments et installations.

Le premier tour de l'élection présidentielle est prévu les 23 et 24 mai, avec un second tour les 16 et 17 juin. Treize candidats sont en compétition, après que dix autres aient vu leur candidature invalidée.

Le Conseil suprême des forces armées, qui dirige le pays, a promis que cette élection serait "100% honnête et transparente" et rappelé son engagement de revenir à un pouvoir civil dès que le nouveau chef de l'Etat aura été élu.

jaz-se/cr/tp

PLUS:afp