NOUVELLES

Cuba: Alan Gross demande sur CNN à pouvoir voir sa mère malade

04/05/2012 05:53 EDT | Actualisé 04/07/2012 05:12 EDT

L'Américain Alan Gross, sous-traitant du département d'Etat condamné à 15 ans de prison à Cuba pour espionnage, a appelé vendredi en direct par téléphone sur la chaîne CNN les autorités de La Havane à le laisser voir sa mère malade aux Etats-Unis.

"J'ai une mère de 90 ans atteinte d'un cancer du poumon inopérable (...) Avec mon avocat, j'ai demandé à plusieurs reprises au gouvernement cubain la permission de la voir et ensuite de retourner à Cuba. Je l'assure, je retournerai à Cuba si (les autorités) me laissent rendre visite à ma mère avant qu'elle meure", a insisté l'Américain, dans une interview inédite à la presse, donnée depuis l'hôpital cubain où il est détenu.

Alan Gross, qui aura 63 ans cette année, avait été arrêté en décembre 2009 à La Havane pour "atteinte à la sécurité de l'Etat" pour avoir remis du matériel de communication par satellite illégal à des opposants, selon les autorités cubaines.

Il a été reconnu coupable "d'actes contre l'indépendance ou l'intégrité territoriale" de Cuba en mars 2011 et condamné à 15 ans de prison.

M. Gross a toujours nié les charges pesant contre lui et Washington n'a cessé de faire pression sur le gouvernement cubain pour qu'il le libère.

Mais La Havane continue de réclamer en échange la libération de cinq de ses agents emprisonnés depuis 1998 aux Etats-Unis pour espionnage alors que, selon les autorités cubaines, ils avaient infiltré les milieux anti-castristes de Miami pour prévenir des actes de terrorisme.

Au téléphone sur CNN, Alan Gross a confié avoir perdu énormément de poids depuis son arrestation mais que dans l'ensemble il n'était "pas en trop mauvaise santé", précisant que dans l'hôpital où il est retenu il n'était "pas autorisé à voir d'autres personnes, mis à part les prisonniers".

jkb/sam/sj

PLUS:afp