NOUVELLES

USA: Les demandes hebdomadaires de prestations d'assurance-emploi ont reculé

03/05/2012 01:03 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi a affiché la semaine dernière son plus important recul hebdomadaire en près d'un an. Ces chiffres sont de bon augure pour les données d'avril sur le marché du travail aux États-Unis qui doivent être dévoilées vendredi.

Le département américain du Travail a indiqué jeudi que les demandes de prestations avaient retraité de 27 000 la semaine dernière pour atteindre le niveau désaisonnalisé de 365 000. La moyenne des quatre dernières semaines, une mesure moins volatile, a cependant grimpé à 383 500 demandeurs.

Le nombre de demandes de prestations d'assurance-emploi est un indicateur du rythme des mises à pied. Lorsque celui-ci recule sous la barre des 375 000 de façon soutenue, il témoigne habituellement d'une assez forte activité d'embauche pour faire reculer le taux de chômage.

Le mois dernier, le nombre de demandes s'est remis à grimper après avoir affiché un long déclin graduel depuis l'automne. En même temps, les embauches ont ralenti. Ces chiffres ont fait naître certaines inquiétudes quant à la santé du marché de l'emploi, qui pourrait s'affaiblir après avoir connu un solide hiver.

Mais des économistes ont fait valoir que l'effet des mises à pied temporaires liées aux congés du printemps pouvait avoir gonflé le nombre de demandes sans que cela ne soit lié à une détérioration significative du marché de l'emploi.

Le recul de la semaine dernière a renversé la hausse cumulée depuis le début d'avril — le nombre de demandes est de retour essentiellement là où il était il y a quatre semaines.

PLUS:pc