NOUVELLES

Projet de résolution visant un ministre américain pour "outrage au Congrès"

03/05/2012 04:57 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

Le chef d'une commission du Congrès américain a diffusé jeudi un projet de résolution visant le ministre de la Justice Eric Holder pour "outrage au Congrès" car il n'aurait pas coopéré, selon lui, avec les élus dans un scandale de trafic d'armes à la frontière mexicaine.

La commission de la Surveillance du gouvernement, présidée par l'influent élu républicain Darrell Issa, mène depuis février 2011 une enquête sur cette affaire. Mais M. Issa se plaint du manque de coopération du ministre, membre de l'administration du président démocrate Barack Obama.

Le scandale concerne l'opération "Fast and Furious", lancée en 2009 par l'Agence fédérale sur l'alcool, le tabac et les armes (ATF), au cours de laquelle des armes américaines ont été perdues avant d'être utilisées par les cartels de la drogue mexicains.

Quand le scandale a éclaté en février 2011, avec la mort d'un garde-frontière américain, une enquête, confiée à l'inspecteur général du ministère de la Justice, a été ouverte.

Le projet de résolution diffusé jeudi "explique l'affaire, à la fois aux membres de la commission et aux Américains, afin d'incriminer le ministre de la Justice (Eric) Holder pour outrage au Congrès", a affirmé M. Issa dans un communiqué.

M. Issa ajoute que le texte "décrit les conséquences du refus de coopérer du département de la Justice, y compris les difficultés rencontrées par les membres de la famille du garde-frontière tué lors de leur recherche de la vérité".

Un rapport parlementaire avait montré que l'Agence ATF avait perdu la trace d'une grande partie des quelque 2.000 armes qu'elle avait fait passer en contrebande au Mexique dans le cadre de cette opération.

Or, selon le rapport, au moins 122 de ces armes ont finalement été utilisées pour perpétrer des crimes au Mexique.

M. Holder a nié avoir eu connaissance des détails de l'affaire avant février 2011.

emp/sam

PLUS:afp