NOUVELLES

Malawi: la nouvelle présidente congédie l'ex-première dame du pays

03/05/2012 12:15 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

La nouvelle présidente du Malawi, Joyce Banda, a démis jeudi l'ex-première dame du pays de ses fonctions de coordinatrice d'un programme de santé maternelle, poursuivant sa purge des alliés de l'ancien président Bingu wa Mutharika, auquel elle a succédé début avril.

La présidence a annoncé dans un communiqué que la militante féministe Dorothy Ngema occuperait le poste, congédiant de facto Callista, la veuve de Mutharika.

Mme Banda, qui a succédé au président Mutharika décédé le 5 avril, a écarté depuis son entrée en fonction les plus fervents soutiens de son prédécesseur, à la tête de la police, de la radio-télévision publique, de la banque centrale et au gouvernement.

Ancienne ministre du Tourisme, Callista Mutharika coordonnait le programme "Maternité sans risques" et le salaire de la première dame à ce poste --7.000 dollars par mois, quand le président Mutharika gagnait lui-même 8.400 dollars-- avait fait scandale dans ce pays très pauvre.

Il aurait suffi a payer 30 infirmiers ou 93 instituteurs, avaient protesté des membres de la société civile.

fm/liu/clr/jpc

PLUS:afp