NOUVELLES

Les commissions scolaires veulent optimiser leur gestion et leur performance

03/05/2012 11:20 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Dans un contexte politique où elles sont remises en question, les commissions scolaires du Québec ont amorcé une réflexion de deux ans afin d'être plus performantes et efficaces.

Au terme de l'exercice, la présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Josée Bouchard, promet qu'il pourrait se dégager des pistes d'économies mais qu'il est encore trop tôt pour déterminer de quel ordre elles seront car elle veut éviter de toucher aux services aux élèves.

À la suite du dernier budget du ministre des Finances Raymond Bachand, un effort de 150 millions $ a été demandé aux commissions scolaires. Selon Mme Bouchard, il s'agit de compressions de taille.

Mme Bouchard estime que ce sont tout près de 300 millions $ que Québec a tenté d'amputer dans une enveloppe de 550 millions $. Elle croit qu'en sabrant ainsi dans les budgets, tôt ou tard, le réseau pourrait se retrouver en déficit d'opération.

Pourtant, dès 2010, le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, soutenait que les commissions scolaires pourraient non seulement faire des économies, mais qu'elles étaient aussi trop nombreuses. La présidente de la FCSQ ne nie pas qu'un allègement est possible, mais elle refuse de lancer des objectifs chiffrés sans avoir un réel portrait de la situation sur le terrain.

«On n'adhère pas au discours 'il faut couper pour couper'. Il y a peut-être de la bureaucratie, on le reconnaît, mais il faut le faire intelligemment», a affirmé Josée Bouchard en entrevue.

La Fédération des commissions scolaires a amorcé un plan sur deux ans pour renouveler la gestion et la gouvernance des établissements.

Dans le cadre de cette démarche, une équipe d'experts du milieu scolaire a été mandatée pour analyser les pratiques. Parmi les pistes qui ont été lancées, on retrouve le regroupement des services de paie et des services informatiques, le regroupement de structures au Saguenay/Lac-Saint-Jean et en Chaudière-Appalaches ainsi qu'une manière de partager les services de transport scolaire.

Dans le cadre de ce plan d'action, une vaste tournée des régions s'est mise en branle afin de mieux évaluer les dépenses et les besoins. Cette tournée culminera par un Sommet sur l'éducation publique au Québec les 31 mai et 1er juin prochains, à Québec. Il y sera notamment question de persévérance scolaire et de formation professionnelle.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe les 60 commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral, sur la Haute-Côte-Nord et l'île d'Anticosti. Elles assurent des services au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes.

PLUS:pc