NOUVELLES

Le pétrole recule à New York avant un rapport très attendu sur l'emploi

03/05/2012 09:41 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

Les cours du pétrole reculaient jeudi à New York en début de séance, dans un marché prudent à la veille de la publication des chiffres mensuels sur l'emploi aux Etats-Unis, premier consommateur de brut mondial.

Vers 13H20 GMT, le baril de WTI "light sweet crude" pour livraison en juin se négociait à 104,29 dollars, en baisse de 93 cents par rapport à la clôture de mercredi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché reste très prudent à la veille des chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis", a commenté Matt Smith, de Summit Energy (Schneider Electric).

Considéré comme un baromètre crucial pour évaluer la vigueur de la reprise de la première économie mondiale, sa publication imminente éclipsait jeudi en début de séance les autres indicateurs.

Ainsi, la nouvelle d'un recul plus net que prévu des nouvelles inscriptions au chômage au cours de la dernière semaine d'avril aux Etats-Unis après trois semaines consécutives de hausse ne pesait pas sensiblement sur les cours, "bien que ces chiffres soient assez bons après des chiffres économiques plus inquiétants", a noté M. Smith.

Quelque 365.000 demandes d'allocations de chômage ont été déposées dans le pays du 22 au 28 avril, soit 7% de moins que la semaine précédente et moins que le chiffre de 375.000 demandes attendu.

Par ailleurs, une nouvelle augmentation plus forte qu'attendu par les analystes des réserves de brut dans le pays, de 2,8 millions de barils, lors de la semaine achevée le 27 avril, selon des chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE) publiés mercredi, continuait à ébranler le marché.

Les stocks de brut américain "sont désormais à leur plus haut niveau depuis septembre 1990", ont souligné les experts de Commerzbank. Ils avaient déjà gonflé de 27 millions de barils au cours des cinq semaines précédentes.

ppa/sl/sj

PLUS:afp