NOUVELLES

Le médecin légiste confirme que l'ancien de la NFL Junior Seau s'est suicidé

03/05/2012 08:08 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

SAN DIEGO - Junior Seau s'est bel et bien suicidé selon ce qu'a indiqué le médecin légiste du comté de San Diego.

Une autopsie a confirmé, jeudi, que l'ancien secondeur dans la NFL est décédé d'une blessure à la poitrine infligée par balle, selon le médecin légiste.

Les officiels ont indiqué qu'ils attendaient de connaître la décision de la famille concernant la possibilité de donner le cerveau de Seau à des chercheurs.

Seau est décédé mercredi dans son domicile d'Oceanside.

Le chef de police Frank McCoy a dit que la copine de Seau a rapporté l'avoir trouvé inconscient et avec une blessure par balle à la poitrine. Les efforts de réanimation ont été vains. Un pistolet a été trouvé près de lui, a dit McCoy. Aucune note de suicide n'a été retrouvée et on n'a pas su immédiatement sous le nom de qui l'arme avait été enregistrée.

L'ex-femme de Seau, Gina, avait dit à The Associated Press mercredi que Seau avait subi des commotions cérébrales au cours de sa carrière de 20 saisons dans la NFL. Elle avait ajouté qu'elle ne savait pas si les commotions ont eu des effets qui auraient pu contribuer au décès de Seau. Seau a été le visage des Chargers de San Diego pendant 13 saisons avant de jouer pour les Dolphins de Miami et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

L'an dernier, l'ancien des Bears de Chicago Dave Duerson s'est aussi suicidé d'un coup de fusil à la poitrine.

La famille de Duerson a déposé une poursuite contre la NFL, clamant que la ligue n'a pas fait assez de choses pour prévenir les commotions cérébrales, qui ont sévèrement endommagées le cerveau de Duerson avant sa mort en février 2011.

L'ancien demi de sûreté des Falcons d'Atlanta Ray Easterling, qui s'était joint à une autre poursuite contre la NFL concernant les commotions cérébrales — une de la douzaine déposée au cours de la dernière année — est décédé le mois dernier à l'âge de 62 ans. Sa femme a indiqué qu'il souffrait de dépression et de démence après avoir encaissé des coups à la tête pendant des années.

On ne sait pas si Seau faisait partie d'une poursuite liée aux commotions.

PLUS:pc