NOUVELLES

La confiance des chefs d'entreprises canadiennes a grimpé au premier trimestre

03/05/2012 01:02 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Les dirigeants d'entreprise canadiennes sont de plus en plus optimistes face à l'économie, mais hésitent toujours à faire des investissements d'envergure.

Selon le Conference Board du Canada, la confiance des entreprises a augmenté de 2,5 points pour attendre 101,8 dans les trois premiers mois de 2012. Le regain de confiance avait été encore plus marqué à la fin de l'année dernière.

Les entreprises interrogées par le groupe de recherche affichent un optimisme face à un ensemble d'indicateurs, incluant la direction que prend l'économie et la probabilité de voir leur propre situation financière s'améliorer dans les six prochains mois.

Dans certains cas, les entreprises jugent même l'avenir très prometteur. Par contre, certaines se montrent toujours réticentes à faire des investissements majeurs, selon le Conference Board du Canada.

Le pourcentage des entreprises qui ont dit avoir l'intention d'augmenter leurs dépenses d'investissement de plus de 20 pour cent a chuté de sept points. Un plus grand nombre de dirigeants ont cependant signalé qu'ils étaient prêts à investir de façon plus modeste.

La faible demande, la capacité excédentaire soutenue, les coûts croissants de la main-d'oeuvre et les taxes élevées ont été cités comme des facteurs dissuasifs par les répondants qui ont pris part à l'étude du groupe de recherche.

PLUS:pc