NOUVELLES

Jean Coutu surpasse les attentes avec l'aide de ses produits génériques

03/05/2012 08:20 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le producteur de médicaments génériques du Groupe Jean Coutu continue à aider la chaîne de pharmacies à s'ajuster avec succès aux réductions de prix décrétées par le gouvernement du Québec.

Les ventes brutes de Pro-Doc ont augmenté de 11,5 pour cent pour s'établir à 41,7 millions $ au quatrième trimestre, ce qui a représenté environ 70 pour cent de la croissance du bénéfice d'exploitation pour cette période.

«Malgré l'impact déflationniste des réductions de prix des médicaments génériques sur les ventes brutes, l'augmentation du volume a permis à Pro-Doc de maintenir de très bons résultats», a déclaré jeudi le directeur financier de l'entreprise, André Belzile, lors d'une conférence téléphonique.

Les baisses des prix des médicaments génériques ont fait fléchir la croissance des ventes de 0,8 pour cent au cours du quatrième trimestre, alors que les réductions de prix des médicaments génériques précédemment décrétées par le gouvernement du Québec ont réduit la croissance de ces ventes d'un autre 1,8 pour cent.

La dernière réduction de prix annoncée est entrée en vigueur au mois d'avril.

La situation pourrait être appelée à évoluer, puisque le gouvernement ontarien a récemment fait part de son intention de baisser le prix sur les 10 molécules les plus vendues à travers la province.

Cela exercerait une pression sur le gouvernement du Québec, qui s'est doté d'un règlement le contraignant à égaler les prix les plus bas au Canada en ce qui a trait aux médicaments.

«Nous devons, d'abord et avant tout, obtenir des éclaircissements sur cette proposition de l'Ontario. Il semble que des discussions ont toujours lieu, (mais) une fois que ce sera accepté ou pas, le Québec suivra, bien entendu», a affirmé le chef de la direction, François Coutu.

Le Groupe Jean Coutu (TSX:PJC.A) a haussé son dividende trimestriel de 16,7 pour cent pour le porter à 7 cents par action. L'entreprise a en outre annoncé qu'elle comptait racheter jusqu'à 9,4 millions d'actions au cours de la prochaine année.

Ses actions ont progressé jeudi de 48 cents, soit 3,4 pour cent, pour clôturer à 14,68 $ à la Bourse de Toronto.

La bonne performance de Pro-Doc a aidé Jean Coutu à améliorer ses résultats au quatrième trimestre et ainsi surpasser les attentes des spécialistes, et ce, tant au chapitre des profits qu'à celui des revenus.

Jean Coutu a aussi profité du fait que son plus récent trimestre comprenait une semaine de plus que l'an dernier, ainsi que d'un remboursement d'impôts de 8,1 millions $.

Le détaillant en pharmacie a fait état d'un profit net de 62 millions $, ou 28 cents par action, pour le trimestre terminé le 3 mars, comparativement à celui de 46,5 millions $, ou 20 cents par action, présenté un an auparavant.

Les revenus ont atteint 737,2 millions $, comparativement à 659,8 millions $ un an auparavant.

Les analystes interrogés par la firme Thomson Reuters attendaient en moyenne un bénéfice 24 cents par action et des revenus de 659,8 millions $.

Les ventes de médicaments vendus sous ordonnance ont avancé de 4,4 pour cent, tandis que celles des autres produits ont crû de 4,2 pour cent.

Pour l'ensemble de l'exercice, le bénéfice net a totalisé 230 millions $, ou 1,03 $ par action, comparativement à 182,6 millions $, ou 78 cents par action, au cours de l'exercice financier 2011. Le chiffre d'affaires annuel s'est pour sa part établi à 2,73 milliards $, contre 2,61 milliards $ un an plus tôt.

Ces chiffres sont aussi supérieurs aux attentes des analystes, qui misaient en moyenne sur un bénéfice de 88 cents par action et des revenus de 2,7 milliards $.

Le Groupe Jean Coutu emploie près de 19 000 personnes et exploite un réseau de près de 400 magasins franchisés au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Ontario, sous les bannières Jean Coutu, PJC Clinique, PJC Santé et PJC Santé Beauté.

PLUS:pc