NOUVELLES

Heymans et Ware survolent les demi-finales au tremplin de trois mètres

03/05/2012 06:04 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Émilie Heymans et Pamela Ware ont dominé les demi-finales au tremplin de trois mètres de la compétition de plongeon de la Coupe Canada, jeudi. Les Québécoises camperont le rôle de favorites en finale, samedi, au Centre sportif du parc olympique.

L'expérimentée Heymans a été la meilleure de son groupe de six plongeuses, avec un score de 333,10 points, et la jeune Ware l'a imitée dans l'autre sextuor, avec 327,75 points. En matinée, Ware avait terminé première des préliminaires, en amassant 323 points. Heymans avait pris le sixième rang avec 292,80 points.

Les deux demeurent au coude à coude dans la lutte qu'elles se livrent pour l'obtention de la deuxième place au sein de l'équipe canadienne olympique, en vue des JO de Londres. La place de la Lavalloise Jennifer Abel est à toutes fins utiles acquise. Abel, âgée de 21 ans, ne s'est pas qualifiée pour l'épreuve de Montréal.

«Ça va se jouer lors de la compétition de sélection olympique à la fin du mois», a avancé Heymans, satisfaite de sa journée mais «quelque peu déçue» de ne pas avoir atteint le chiffre magique des 340 points.

«Il ne m'en manquait que sept, ce qui m'aurait permis de récolter de précieux points de classement», a expliqué la Belge d'origine native de Saint-Lambert, sur la rive-sud de Montréal.

Ware, âgée de 19 ans, était animée du même sentiment, et elle n'a pas caché que son objectif en finale sera d'atteindre la marque.

«Si je récolte 340 points et que je finis sixième, je serai super contente», a commenté la plongeuse de Greenfield Park, également sur la Rive-Sud.

Heymans, 31 ans, a admis être stressée par la situation, même si elle est déjà qualifiée pour ses quatrièmes JO à Londres, à l'épreuve synchro féminine à la tour.

«Je me concentre sur mon propre rendement, mais je ne trouve pas ça évident à faire, a-t-elle révélé. À mon âge, je réalise davantage ce que j'ai à perdre. Quand j'avais l'âge de Pamela, j'étais un peu insouciante. Je me disais que si ça ne fonctionnait pas, je pourrais toujours me reprendre.»

L'épreuve masculine à la tour s'est également ébranlée, jeudi. Le Canadien Riley McCormick, de Victoria, a assuré sa place en finale, en finissant troisième de son groupe en demi-finales. Kevin Geyson, de Winnipeg, n'a pas passé dans son groupe.

La rentrée de Despatie

La journée de vendredi marquera la rentrée d'Alexandre Despatie au trois mètres hommes -préliminaires et demi-finales. L'épreuve féminine éliminatoire à la tour est aussi au programme. La Québécoise Meaghan Benfeito est la meneuse aux points chez les Canadiennes. Roseline Filion, Carol-Ann Ware et Rachel Kemp seront à la recherche de précieux points pour l'obtention de la deuxième place. Les finales auront lieu dimanche.

Les finales des épreuves en synchro prendront place samedi et dimanche. Environ 110 athlètes en provenance de 18 pays participent à l'événement.

Avant de revenir à Montréal du 25 au 27 mai, les athlètes canadiens participeront à une autre compétition de la Coupe du monde - le Grand Prix des États-Unis - à Fort Lauderdale, en Floride, la semaine prochaine.

PLUS:pc