NOUVELLES

Getzlaf named Canadian captain for IIHF World Hockey Championship

03/05/2012 02:39 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

HELSINKI - Ryan Getzlaf avait passé moins d'une journée complète avec ses coéquipiers d'Équipe Canada qu'il recevait déjà le mandat d'être le leader de la formation au Championnat du monde de hockey.

Le vétéran attaquant a été nommé capitaine de l'équipe lors d'une rencontre jeudi, la veille du premier match de la formation canadienne.

«C'est un bel honneur, a noté Getzlaf. C'est toujours un mandat que tu recherches. J'ai hâte de relever le défi au cours du tournoi.»

L'attaquant, âgé de 26 ans, a raté le camp d'entraînement d'Équipe Canada en Suisse la semaine dernière et a rejoint ses coéquipiers directement à Helsinki, mercredi. Il ressentait toujours les effets du décalage horaire lors de son premier entraînement au Hartwall Arena un jour plus tard.

Getzlaf est également le capitaine des Ducks d'Anaheim. Il est l'un des trois joueurs de l'équipe canadienne actuelle à avoir raflé l'or aux Jeux olympiques de 2010.

Il croît cependant que le travail d'un capitaine est un peu différent lors d'un court tournoi comme le Championnat du monde.

«Honnêtement, lors de ces tournois, il n'y a pas grand-chose à faire, a mentionné Getzlaf. Nous comptons sur de nombreux leaders et je dois simplement donner l'exemple et m'assurer que nous faisons les bonnes choses.

«Le fait de compter sur un excellent noyau de leaders rend mon travail facile.»

Dion Phaneuf et Patrick Sharp agiront comme adjoints au capitaine.

Le Canada amorcera son tournoi vendredi contre la Slovaquie et ce sera le début d'une quête unique pour Getzlaf. Il a l'occasion de devenir le premier joueur de tous les temps à remporter la coupe Stanley et l'or à tous les tournois internationaux majeurs — les Olympiques, le Championnat du monde, le Championnat du monde junior et le Championnat du monde des moins de 18 ans.

Quand un journaliste finlandais lui a demandé jeudi quelles étaient les attentes du Canada, Getzlaf a répondu sans hésité: «l'or».

«C'est pour ça que nous sommes ici, a-t-il ajouté. Je n'ai jamais participé à un tournoi dans lequel mon objectif n'était pas de remporter la médaille d'or. Depuis les moins de 17 ans, j'ai représenté le Canada à différents niveaux.

«À chaque niveau, c'est notre objectif.»

PLUS:pc