Huffpost Canada Quebec qc

Ben Laden s'inquiétait des victimes musulmanes d'Al-Qaïda

Publication: Mis à jour:
SOSAMABINLADENLARGE
AP

Les Etats-Unis ont publié jeudi 17 documents parmi les milliers récupérés dans la résidence d'Oussama ben Laden à Abbottabbad, au Pakistan, lors de l'opération commando au cours de laquelle l'ancien chef d'Al-Qaïda a été tué le 2 mai 2011.

Rédigées entre septembre 2006 et avril 2011 sur ordinateur ou manuscrites et totalisant 175 pages en arabe (197 en anglais), elles sont publiées dans les deux versions sur le site internet du Combating Terrorism Center (CTC) de l'académie militaire de West Point.

Cette déclassification intervient à l'occasion du premier anniversaire de la mort de Ben Laden, un succès que le président Barack Obama ne manque pas de rappeler en pleine campagne électorale pour sa réélection.

Dans l'une de ces lettres datée de mai 2010, Oussama ben Laden s'inquiétait des "victimes civiles inutiles" provoquées dans la population musulmane par les attentats perpétrés par les différentes franchises Al-Qaïda.

"Nous demandons à chaque émir dans les régions de faire extrêmement attention à contrôler le travail militaire" et "d'annuler d'autres attaques en raison de victimes civiles inutiles possibles", écrit Ben Laden.

Cette position contraste avec l'attitude publique adoptée par l'ancien chef d'Al-Qaïda dans ses messages audio ou vidéo, relève le CTC dans une étude intitulée "Lettres d'Abbottabad" accompagnant les 17 documents.

"A la différence de ses déclarations publiques qui insistaient sur l'injustice causée par les +ennemis+ des musulmans, c'est-à-dire les dirigeants musulmans +apostats+ et leurs +superviseurs+ occidentaux, Ben Laden insiste dans ses lettres privées sur les souffrances des musulmans provoquées par ses +frères+ jihadistes", écrit le CTC.

Dans une autre lettre, non datée et non signée, l'auteur s'interroge sur l'opportunité pour Al-Qaïda de changer d'appellation du fait que ce dernier n'a pas de connotation islamique.

"Ce nom ne laisse pas savoir aux musulsmans que nous le sommes et permet à l'ennemi de clamer de façon erronée qu'il n'est pas en guerre avec l'islam et les musulmans, mais qu'il est en guerre contre l'organisation Al-Qaïda", écrit l'auteur de la lettre.

Il propose plusieurs noms alternatifs parmi lesquels celui de Parti pour l'unification de la nation islamique ou celui de Groupe de libération d'Al-Aqsa.

D'une manière générale, les quelques documents rendus publics parmi les milliers récupérés par les forces spéciales américaines à Abbottabad, dépeignent une organisation divisée, dont le chef s'inquiète de l'efficacité et de l'avenir.

mra-ddl/sf

Sur le web

Ce que pensait vraiment ben Laden

17 lettres de ben Laden publiées par les Etats-Unis

Ben Laden s'inquiétait des victimes "inutiles"

Des plans d'Al-Qaïda trouvés dans des films pornos

La mort de Ben Laden, "jour le plus important" de sa présidence ...

Un instituteur remplace Ben Laden sur la liste des dix fugitifs ...