NOUVELLES

Bahreïn: un tribunal prolonge la détention de deux chiites de 13 ans

03/05/2012 03:16 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

Un tribunal pour mineurs de Bahreïn a décidé jeudi de maintenir en détention pour sept jours supplémentaires deux mineurs arrêtés la semaine dernière pour avoir attaqué la police et pris part à des manifestations, ont indiqué leurs avocats.

Yasin Abdeljalil Cheber et Abdelkarim Hasan, tous deux âgés de 13 ans, ont comparu jeudi pour la deuxième fois depuis leur arrestation le 27 avril, indiquent les avocats dans un communiqué commun.

Dimanche, un juge pour mineurs avait ordonné le maintien en détention de ces deux jeunes chiites pour cinq jours, selon la même source.

Les deux jeunes gens sont accusés d'avoir participé à des "rassemblements et émeutes". Yasin Abdeljalil Cheber est également poursuivi pour avoir "attaqué la police et déchiré un uniforme militaire", et Abdelkarim Hasan pour "détention de cocktail molotov".

Les avocats ont indiqué que le premier, arrêté vendredi dans la ville de Hamad pendant une manifestation, avait été battu par la police, et que son corps portait des traces de coups.

Le second, arrêté dans le village de Chahrakkan, a indiqué à son avocat avoir été "battu à coups de matraque", par les policiers qui l'ont arrêté, et qu'il avait été qualifié pendant les interrogatoires de "fils de l'Iran". La république islamique, chiite, est accusée de soutenir le soulèvement de ses co-religionnaires dans le royaume dirigé par une dynastie sunnite.

Le juge a rejeté les demandes de remise en liberté des deux avocats.

La tension reste élevée à Bahreïn après une révolte populaire menée par des chiites durement réprimée en mars 2011. Les manifestations ont repris ces derniers mois, et des heurts opposent sporadiquement protestataires et police.

Selon Amnesty, 60 personnes ont été tuées depuis le début des troubles en février 2012.

ak/cnp/sw

PLUS:afp