NOUVELLES

Alexei Ponikarovsky marque en surtemps et les Devils battent les Flyers 4-3

03/05/2012 11:05 EDT | Actualisé 03/07/2012 05:12 EDT

NEWARK, États-Unis - Alexei Ponikarovsky a marqué sur son propre retour de lancer avec 2:39 à faire à la première période supplémentaire et les Devils du New Jersey ont vaincu les Flyers de Philadelphie 4-3, jeudi, et ont du même coup pris les devants 2-1 dans leur série demi-finale de l'Association de l'Est.

Patrik Elias, Ilya Kovalchuk et Zach Parise ont aussi touché la cible pour les Devils, qui ont écoulé avec succès deux punitions en prolongation avant le but de Ponikarovsky. Ce dernier a inscrit son premier des séries en battant Ilya Bryzgalov du revers.

«Je n'ai pas eu le temps de célébrer, car tout le monde m'a immédiatement sauté dessus, mais je me suis bien amusé au milieu de tous», a dit Ponikarovsky, dont le but a été préparé par une belle passe de Kovalchuk, qui l'a envoyé dans un deux contre un.

Martin Brodeur a effectué 25 arrêts devant la cage des Devils, qui tenteront dimanche de prendre les devants 3-1 dans la série.

Kovalchuk, qui avait raté le match no 2 en raison d'une blessure au bas de corps, a récolté deux aides, dont une sur le filet vainqueur.

«Tu ressens de la pression», a noté Kovalchuk en parlant de son expérience sur la galerie de presse lors du deuxième match de la série. «Les gars ont bien joué et tu ne vas pas retourner dans la formation simplement parce que tu veux jouer.»

Daniel Brière, Matt Carle et Brayden Schenn ont répliqué pour les Flyers. Bryzgalov a stoppé 27 lancers.

«Nous tirons de l'arrière 2-1 et la pression est sur nous», a admis l'attaquant des Flyers Claude Giroux. «Il n'y a personne dans cette équipe qui va abandonner. Ça va nous réveiller.

«Nous avons officiellement une bonne série.»

Schenn était passé bien près de donner la victoire aux Flyers après huit minutes de jeu en prolongation grâce à une déviation. Les Devils ont ensuite été spectaculaires avec un homme en moins à la suite de punitions contre Dainius Zubrus pour avoir donné de la bande avec 11:37 à faire au premier vingt supplémentaire et contre Bryce Salvador pour avoir retardé le match.

Les Devils avaient connu des difficultés en infériorité numérique lors de la première ronde éliminatoire face aux Panthers de la Floride. Ils n'ont toutefois pas terminé au premier rang à ce chapitre en saison régulière pour rien.

«Je crois que nous avons gagné beaucoup de matchs cette saison grâce à notre avantage numérique et ce soir (jeudi), ce ne fut pas le cas, a indiqué Giroux. Nous devrons faire un meilleur travail.»

Les Devils semblaient se diriger vers un gain de 3-2 grâce au but de Parise tôt en troisième période. L'attaquant petit format était posté seul à la droite du but et Elias l'a repéré après avoir récupéré la rondelle derrière le but.

Les Flyers avaient cependant forcé la prolongation grâce à un cadeau de Brodeur, en quelque sorte. Le cerbère des Devils a mal contrôlé un faible tir de James van Riemsdyk et Brière a poussé le retour par-dessus la jambière du gardien. Il s'agissait pour Brière d'un cinquième but en neuf rencontres depuis le début des séries.

PLUS:pc