NOUVELLES

Une version du «Cri» de Munch sera vendue aux enchères à New York

02/05/2012 08:52 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Une version d'une des toiles les plus célèbres du monde, «Le Cri» d'Edvard Munch, va être vendue aux enchères mercredi soir à New York, et pourrait atteindre les 80 millions $ US ou plus.

Ce tableau de 1895, représentant un homme tenant sa tête et criant, sur fond de ciel strié de rouge, est devenu le symbole moderne de l'anxiété humaine, popularisé dans les films et reproduit sur nombre d'objets allant des tasses aux t-shirts.

Il s'agit d'une de quatre versions exécutées par le peintre expressionniste norvégien, les trois autres étant conservées dans des musées norvégiens. Celui vendu par Sotheby's était le seul appartenant à un particulier, l'homme d'affaires norvégien Petter Olsen, dont le père était patron et ami de l'artiste.

Le prix estimé de 80 millions $ US serait un des plus importants pour une oeuvre d'art, le record ayant été atteint par un Picasso pour «Nu, feuilles vertes, et buste», de 106,5 millions $ US en 2010, vendu par Christie's à New York.

Sotheby's estime que cette version pastel du «Cri» est la version la plus colorée et la plus vibrante des quatre, et la seule version dont le cadre a été peint par l'artiste pour incorporer son poème, expliquant l'inspiration de l'oeuvre.

Dans ce poème, Munch se décrit «frissonant l'anxiété» et explique avoir ressenti «le grand cri de la nature».

Sur internet: http://www.sothebys.com

PLUS:pc