Miro: une rétrospective à Washington évoque le peintre engagé (PHOTOS/VIDÉO)

AFP  |  Publication: 2/05/2012 09:51 Mis à jour: 2/05/2012 10:07

Miro
L'exposition Miro à Washington.

WASHINGTON, 1 mai 2012 (AFP) - Une des plus grandes rétrospectives consacrées au peintre espagnol Joan Miro (1893-1983) va s'ouvrir dimanche à la National Gallery de Washington où elle évoquera, grâce à 120 oeuvres, la figure d'un artiste engagé.

Déjà présentée à la Tate de Londres et au musée Miro de Barcelone en Espagne, l'exposition "L'échelle de la fuite", ouverte mardi à la presse, retrace 60 ans d'une carrière artistique qui a traversé les périodes troublées du XXe siècle en Europe et Espagne.

Artiste abstrait, célèbre pour son art du trait et de la couleur, Miro était également "très clair quant à ses positions politiques" et un défenseur de la culture catalane sous la dictature de Francisco Franco en Espagne, indique Alex Susanna, le directeur adjoint de l'Institut culturel catalan Ramon Llull.

"Pour fleurir, un arbre doit être profondément enraciné", avait l'habitude de dire le peintre et sculpteur, réfugié en France pendant la guerre civile (1936-1939) avant de revenir en Espagne, chassé par l'arrivée allemande en 1940.

Il n'était pas aussi ouvertement militant que son compatriote Pablo Picasso mais peint néanmoins pour le pavillon républicain de l'Exposition universelle de Paris en 1937 et signe l'affiche "Aidez L'Espagne" éditée en timbre de soutien à la république espagnole.

De retour en Espagne, son style se fait plus épuré, sa peur de tomber dans le réalisme socialiste le pousse à s'éloigner d'une peinture facile, populaire.

En 1968, le régime franquiste organise la première exposition Miro pour son 75e anniversaire mais il préfère collaborer avec "Miro otro" (l'autre Miro) organisée par le Collège des Architectes de Barcelone.

Il peint en 1974 "La esperanza del condenado a muerte" (1974) (L'espérance du condamné à mort) après l'exécution de l'anarchiste catalan Salvador Puig Antich.

Loading Slideshow...
  • Une oeuvre de Joan Miro

    «Pour le Salut Internationnal de Jacques Prevert» (Photo: JOEL SAGET/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    «Femmes, Oiseaux». (Photo: EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: VINCENZO PINTO/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: VINCENZO PINTO/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: VINCENZO PINTO/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: VINCENZO PINTO/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: Bethany Clarke/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: COURT/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    (Photo: SEBASTIEN FEVAL/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    «Femme A La Voix De Rossignol Dans La Nuit». (Photo: CARL COURT/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    «Peinture IV/V». (Photo: EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images)

  • Une oeuvre de Joan Miro

    «Peinture» de Miro (Photo: STEPHEN CHERNIN/AFP/GettyImages)

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Isabelle Marceau  |