NOUVELLES

Le Yémen va demander une assistance internationale de 10 milliards USA

02/05/2012 09:20 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

Sanaa a l'intention de demander à la communauté internationale une aide d'environ 10 milliards de dollars lors de la réunion des "Amis du Yémen" prévue le 23 mai à Ryad, a indiqué mercredi le ministre du Plan.

"Nous parlons d'environ 10 milliards de dollars qui sont nécessaires pour relancer l'économie et stabiliser la monnaie", a déclaré à l'AFP Mohammed Said al-Saadi, en marge d'une réunion préparatoire des donateurs à Sanaa.

"Il ne s'agit que d'une estimation", a ajouté le ministre, précisant que le montant de l'aide serait débattu à la réunion de Ryad avec la participation de ministres du Golfe, de l'Union européenne et de représentants de l'ONU.

M. Saadi a indiqué que le gouvernement de transition préparait un plan d'urgence pour l'économie et pour s'attaquer à la hausse des prix dans un pays où quelque 10 millions de personnes souffrent de malnutrition, selon l'ONU.

Le plan s'intéresse aussi à la reconstruction d'infrastructures détruites par les violences ayant marqué la contestation du régime de l'ex-président Ali Abdallah qui a fini par céder le pouvoir en février.

Mais des diplomates occidentaux ont estimé que les engagements d'aide ne seraient pris que lors d'une réunion des donateurs en juillet.

Un diplomate européen a estimé que le chiffre de 10 milliards était "irréaliste", estimant que le gouvernement yéménite n'avait pas la capacité de gérer un tel montant.

"Le problème est la capacité des ministères de dépenser cet argent", a déclaré ce diplomate sous le couvert de l'anonymat.

Philippe Jacques, membre de la délégation européenne à Sanaa, est allé dans le même sens déclarant que "les projets ne sont prêts".

ls/mh/sw

PLUS:afp