NOUVELLES

Le bénéfice de Barrick Gold a progressé de trois pour cent au premier trimestre

02/05/2012 09:10 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le président de la société aurifère Barrick Gold, Peter Munk, a offert mercredi des perspectives audacieuses pour le secteur de l'or, tout en reconnaissant que l'action de la minière accusait un certain retard par rapport à la performance de l'entreprise.

Alors qu'il faisait ses déclarations dans le cadre de l'assemblée annuelle des actionnaires de la société, M. Munk a rappelé que le titre de Barrick avait déjà été parmi les plus performants de la Bourse de Toronto.

«Il existe maintenant une divergence», a-t-il indiqué aux actionnaires. «Plusieurs raisons expliquent cela, mais ne pas en tenir compte ou ne pas en parler serait la pire erreur que puisse faire le conseil et la direction pour le bien-être de cette entreprise.»

L'action de Barrick Gold a cédé mercredi 1,09 $ pour clôturer à 38,80 $ à la Bourse de Toronto, près de son plus bas niveau de 38,36 $ pour les 52 dernières semaines. Elle a grimpé jusqu'à 55,36 $ au cours de cette même période.

Cependant, M. Munk a estimé que le manque d'argent connu par la plupart des gouvernements à travers le monde finirait par les éloigner des mesures d'austérité et les convaincre d'imprimer de l'argent pour combler leur retards budgétaires, ce qui ferait grimper le cours de l'or.

Selon le président, cette tendance profiterait à Barrick puisque le prix du lingot d'or est le vecteur fondamental de toute société aurifère. Et cela pourrait attirer plus d'investisseurs auprès d'entreprises comme Barrick, a-t-il ajouté.

«Je prédis maintenant qu'il pourrait y avoir un changement majeur qui verrait les gens renouer avec les valeurs fondamentales, particulièrement s'ils obtiennent le genre de rendements que les fonds indiciels ne peuvent leur offrir», a-t-il affirmé.

La plus importante entreprise aurifère de la planète profitait de son assemblée pour dévoiler ses plus récents résultats financiers et annoncer une hausse de 5 cents US de son dividende trimestriel, qui passe ainsi à 20 cents US par action.

Barrick (TSX:ABX) a engrangé un bénéfice de 1,03 milliard $ US, ou 1,03 $ US par action, au cours du premier trimestre, comparativement à un profit d'un milliard $ US, ou 1 $ US par action, pour la même période l'an dernier.

Ses revenus se sont améliorés à 3,6 milliards $ US, contre 3,1 milliards $ US il y a un an, essentiellement en raison de la hausse du cours de l'or.

Barrick a inscrit une charge de 93 millions $ US liée à la dépréciation de son investissement dans Highland Gold, qu'elle a vendu la semaine dernière. Ce montant a été partiellement contrebalancé par des gains de 36 millions $ réalisés avec la vente d'actifs et d'autres instruments financiers.

Le bénéfice ajusté s'est établi à 1,09 milliard $ US, ou 1,09 $ US par action, une croissance de huit pour cent par rapport à l'année dernière. Les analystes attendaient un tel bénéfice ajusté de 1,11 $ US par action, à partir de revenus de 3,76 milliards $ US.

Barrick possède des mines d'or au Canada, au Pérou et en Australie, et compte sur des projets d'envergure en République dominicaine, au Nevada, en Alaska et le long de la frontière entre l'Argentine et le Chili.

Manifestations en marge de l'assemblée

Par ailleurs, les militants du mouvement «Occupons Toronto» ont ciblé Barrick Gold, mercredi matin, après avoir passé la nuit dans un parc de la métropole.

Les militants, qui accusent Barrick d'atteinte aux droits de la personne et à l'environnement dans les pays où elle exerce ses activités, ont manifesté dans le parc Simcoe, en face du Metro Toronto Convention Centre, où se déroulait l'assemblée.

Les militants se sont installés dans ce parc après avoir participé la veille aux événements du 1er mai.

Les responsables du parc ont indiqué que les militants pouvaient y passer la nuit, mais les policiers ont prévenu qu'ils comptent exiger le respect d'un règlement municipal contre l'installation de tentes.

Trois militants ont d'ailleurs été arrêtés pour avoir tenté d'ériger une tente. Les policiers ont démantelé la tente et indiqué que les manifestants écoperaient d'une amende.

PLUS:pc