NOUVELLES

Facebook offre une nouvelle option qui permet de s'inscrire au don d'organes

02/05/2012 08:53 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

ATLANTA - Des milliers d'utilisateurs américains de Facebook se sont inscrits pour le don d'organes cette semaine, grâce à une nouvelle fonction du site de réseautage social qui rend l'inscription plus facile.

La nouvelle option a été présentée mardi par le chef de la direction de Facebook, Mark Zuckerberg, comme une nouvelle façon d'augmenter le nombre de donneurs d'organes potentiels.

À la fin de la journée mardi, 6000 personnes s'étaient officiellement inscrites comme candidats au don d'organes dans 22 États américains, selon Donate Life America, qui fait la promotion du don d'organes et qui travaille en collaboration avec Facebook.

En temps normal, ces États combinés reçoivent moins de 400 signatures par jour pour le don d'organes.

En Californie, où se trouve le siège de Facebook, les résultats ont été surprenants. Environ 70 personnes s'inscrivent au don d'organes en ligne chaque jour dans l'État. Mais dans les 24 heures ayant suivi l'annonce de Mark Zuckerberg, environ 3900 personnes ont adhéré.

La nouvelle option n'est pas encore offerte aux internautes canadiens, mais l'agence ontarienne chargée du don d'organes et de tissus a indiqué avoir reçu un afflux de signatures mardi à cause de la couverture médiatique de la nouvelle option Facebook par les médias.

«Nous avons eu 363 signatures en ligne hier sur le site www.BeADonor.ca, alors qu'en temps normal, nous nous attendons à en recevoir environ 50 par jour», a déclaré Ronnie Gavsie, président du Réseau Trillium pour le don de vie.

«Nous sommes très heureux que Facebook ait choisi de mettre en lumière l'importance du don d'organes et de tissus», a-t-il ajouté.

Aux États-Unis, la réponse du public surpasse «toute autre initiative sur le don d'organes lancée dans le passé», a indiqué David Flemming, un responsable de Donate Life America.

La nouvelle option de Facebook permet aux utilisateurs de publier sur le site leur décision de devenir un donneur d'organes. Plus de 100 000 personnes l'ont fait depuis mardi soir, selon Facebook, qui encourage les internautes à s'inscrire officiellement comme donneurs d'organes dans leur État ou leur province de résidence.

Un lien sur le site permet de se connecter aux registres de dons d'organes. Au moins 22 000 internautes avaient consulté le lien mercredi après-midi. Les informations provenant des 22 États indiquent qu'environ le tiers de ces internautes ont rempli le formulaire pour s'inscrire au don d'organes, selon la porte-parole de Donate Life America, Aisha Michel.

Pour l'instant, l'inscription au don d'organes par l'entremise de Facebook est disponible seulement aux États-Unis et au Royaume-Uni.

PLUS:pc