NOUVELLES

Euro-2012/Arbitrage: Contester à plusieurs les décisions sera sanctionné

02/05/2012 12:34 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

Les joueurs qui contesteront en groupe les décisions arbitrales durant les matches de l'Euro-2012 (8 juin-1er juillet) devront s'attendre à des sanctions, a prévenu mercredi Pierluigi Collina, responsable de l'arbitrage à l'Union européenne de football (UEFA).

"Ca ne donne pas une bonne image du match, du football. Le respect implique de respecter aussi les arbitres", a déclaré Collina, ancien arbitre international, qui a raccroché son sifflet en 2005.

"Les joueurs seront informés qu'il est interdit de se rassembler autour de l'arbitre pour protester contre ses décisions, et les arbitres sauront que s'ils sont encerclés par des joueurs, un ou plusieurs cartons jaunes seront distribués", a-t-il ajouté lors d'une session de préparation des arbitres retenus pour l'Euro-2012 en Pologne et en Ukraine, à Varsovie.

Collina a également indiqué que les joueurs impliqués dans une bagarre générale avec leurs adversaires seraient sanctionnés.

"C'est quelque chose que nous voulons bannir des terrains. Nous ne voulons pas que 20 joueurs soient impliqués dans une bagarre générale. Les joueurs savent, parce que ce n'est pas nouveau, que si une bataille générale éclate sur le terrain, au moins deux cartons jaunes viseront les joueurs à l'origine de la bagarre", a expliqué le responsable de l'arbitrage à l'UEFA.

Au total, ce sont 80 arbitres, dont les douze arbitres centraux retenus par l'UEFA, qui sont réunis à Varsovie pour une semaine de préparation, pendant laquelle ils subissent des tests physiques et suivent des ateliers théoriques et pratiques sur l'arbitrage, pour les aider à prendre les bonnes décisions, notamment concernant les tacles.

"Un de nos principaux objectifs est de protéger les joueurs. Nous avons rappelé aux arbitres d'être très, très attentifs sur les interventions qui peuvent mettre en danger l'intégrité physique d'un joueur", a précisé Collina.

L'UEFA poursuit lors de l'Euro-2012 son expérimentation avec six arbitres par match: en plus du traditionnel trio arbitral et d'un quatrième arbitre, deux arbitres assistants supplémentaires sont placés derrière la ligne de but.

"Il est clair que beaucoup de bonnes décisions ont été prises sur le terrain" grâce à cette initiative, mise en place depuis deux saisons en Ligue des champions et trois en Europa League, a estimé Collina, qui juge cette solution meilleure que le recours à l'arbitrage vidéo.

jwf/es/jmt

PLUS:afp