NOUVELLES

Espagne - L'embarras d'Arouna Koné, attaquant de Levante

02/05/2012 08:14 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

Déjà auteur de 17 buts toutes compétitions confondues, l'avant-centre international ivoirien Arouna Koné est presque embarrassé de son excellente saison à Levante: lui qui a relancé sa carrière là-bas serait obligé de revenir dans son ancien club, le FC Séville, s'il atteint 18 buts cette saison.

Le club andalou, qui avait choisi de prêter Koné à Levante à l'été dernier, avait en effet assorti le contrat du joueur d'une clause: s'il marquait 18 buts cette saison, il reviendrait à Séville la saison prochaine.

Pas sûr toutefois que cette perspective enchante Arouna Koné: arrivé à Séville il y a cinq ans, l'ancien attaquant de Lierse (Belgique) et du PSV Eindhoven (Pays-Bas) n'est jamais parvenu à percer en Andalousie, ne marquant que deux buts en 49 matches.

N'ayant jamais véritablement réussi à gagner la confiance de ses entraîneurs successifs à Séville, il a été prêté, d'abord à Hanovre (Allemagne) puis cette saison à Levante, où il a donc retrouvé le chemin du but.

Curieusement, des coups du sort semblent maintenant l'empêcher d'inscrire ce fameux 18e but. Samedi dernier contre Grenade (victoire de Levante 3-1), il a fêté son n°17 de la saison en enlevant son maillot et en recevant l'avertissement qui s'en est suivi avec un grand sourire.

Ce cinquième carton jaune de la saison le prive en effet de la rencontre de Levante contre Saragosse, mercredi. Toujours contre Grenade, il a ensuite demandé à sortir pour une contusion au pied gauche, qui, selon le site de Levante, exigerait un repos d'"une à deux semaines". Hasard ou coïncidence, le championnat, qui vit actuellement ses trois dernières journées, se termine dans deux semaines...

Koné, redevenu buteur au sein de son petit club de la banlieue de Valence, 5e et toujours à la lutte pour une place en Ligue des Champions, y restera donc peut-être la saison prochaine, faute... d'efficacité dans la dernière ligne droite.

cle/gv

PLUS:afp