NOUVELLES

Egypte: deux candidats suspendent leur campagne après les violences

02/05/2012 06:52 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

Le candidat des Frères musulmans à la présidentielle Mohammed Morsi et l'islamiste Abdel Moneim Aboul Foutouh ont décidé de suspendre leur campagne pour la présidentielle en raison des violences qui ont fait neuf morts mercredi selon un nouveau bilan.

M. Morsi a affirmé à des journalistes qu'il suspendait sa campagne "pour 48 heures en signe de solidarité avec les manifestants" et qu'il tenait "le Conseil suprême des forces armées (au pouvoir) pour responsable".

M. Aboul Foutouh, un islamiste réputé modéré exclu des Frères musulmans, a de son côté annulé ses activités de campagne pour la journée de mercredi, a indiqué à l'AFP une responsable de sa campagne.

Le premier tour le cette présidentielle, la première depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011, est prévu les 23 et 24 mai.

jaz-se/iba/cr/feb

PLUS:afp