NOUVELLES

Décès d'Oen: Les nageurs japonais remettent en doute l'entraînement en altitude

02/05/2012 11:40 EDT | Actualisé 02/07/2012 05:12 EDT

TOKYO - La fédération japonaise de natation remet en question sa méthode d'entraînement en altitude à la suite du décès du nageur norvégien et champion mondial du 100 mètres brasse Alexander Dale Oen.

Dale Oen est mort à la suite d'un arrêt cardiaque lundi, lors d'un camp d'entraînement pré-olympique à Flagstaff, en Arizona.

La Fédération japonaise de natation prévoyait envoyer plusieurs espoirs de médaille à Londres en entraînement en haute altitude en juin, avant les JO.

Un dirigeant de la fédération, Koji Ueno, a déclaré qu'«en vertu des circonstances, nous ne pouvons envoyer les athlètes qui ont été perturbés par ce qui s'est produit».

L'équipe norvégienne tenait un camp d'entraînement en altitude à Flagstaff avant les JO, et elle a indiqué que Dale Oen, qui était âgé de 26 ans, n'avait participé qu'à une légère séance de réchauffement lundi. L'autopsie a été pratiquée mardi sur le corps du Norvégien, mais les résultats ne sont toujours pas disponibles.

PLUS:pc