NOUVELLES

Wall Street finit au plus haut depuis fin 2007

01/05/2012 04:31 EDT | Actualisé 01/07/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a terminé mardi à son plus haut en plus de quatre ans, le marché saluant une accélération surprise de l'activité des industries manufacturières américaines en avril: le Dow Jones a pris 0,50% et le Nasdaq 0,13%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a atteint un plus haut depuis le 28 décembre 2007, s'appréciant de 65,69 points à 13.279,32 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a gagné 4,08 points, à 3.050,44 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a pris 0,57% (+7,91 points) à 1.405,82 points.

Alors que la plupart des Bourses européennes et asiatiques étaient restées fermées pour cause de jour férié en ce 1er mai, la place new-yorkaise, qui avait ouvert à l'équilibre, s'est nettement hissée en territoire positif après la nouvelle d'une accélération surprise de l'activité des industries manufacturières aux Etats-Unis en avril pour le deuxième mois d'affilée.

"Ce rebond de l'activité manufacturière indique que nous avons peut-être touché le fond en ce qui concerne l'activité économique" des Etats-Unis, "ce qui a suscité l'enthousiasme du marché", a commenté Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

L'indice des directeurs d'achat de ce secteur publié mardi par l'association professionnelle ISM a progressé de 1,4 point par rapport à mars pour s'établir à 54,8%, son niveau le plus élevé en dix mois.

Les analystes pensaient qu'il témoignerait au contraire d'un ralentissement de l'activité, dans la mesure où leur prévision médiane le donnait en baisse, à 53,0%.

"C'est un soulagement de voir de meilleures données économiques aux Etats-Unis, particulièrement après une salve de nouvelles assez négatives ces derniers temps", s'est réjoui Jennifer Lee, de BMO Capital Markets.

"Et c'est aussi le début d'un nouveau mois, ce qui pousse les gérants de portefeuille à investir assez rapidement après de bons chiffres économiques", a commenté Mace Bilcksilver, directeur du cabinet de gestion d'actifs de Marblehead Asset Management.

"Mais je pense (...) qu'après un jour ou deux, ce mouvement d'achat va perdre de sa vigueur (...) vu le contexte économique mondial toujours inquiétant et le ralentissement de la croissance américaine", a-t-il ajouté.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,956% contre 1,915% lundi soir et celui à 30 ans à 3,161% contre 3,109%.

ppa/sl/sam

PLUS:afp