Huffpost Canada Quebec qc

Décès de Jean-Guy Moreau: l'hommage de Robert Charlebois et des personnalités québécoises (PHOTOS/TWITTER)

Publication: Mis à jour:
Robert Charlebois parle de son ami Jean-Guy Moreau.
Robert Charlebois parle de son ami Jean-Guy Moreau.

Les réactions sont nombreuses suite au décès de l’artiste et imitateur Jean-Guy Moreau, survenu tôt ce matin.

Son grand ami Robert Charlebois, rejoint à Paris, était profondément attristé et surpris par son départ fulgurant. Leur première rencontre a eu lieu dans une cour de l’école Saint-Nicolas dans le quartier Ahuntsic.

«Déjà à l’âge de 10 ans, Jean-Guy imitait un clerc de Saint-Viateur ou l’animateur Ed Sullivan. Plus tard, il a commencé à imiter Brassens, Léveillé, Vigneault, Félix Leclerc. C’est un géant de l’humour qui vient de s’éteindre.»

Robert Charlebois se souvient de son grand talent de peintre. Jean-Guy Moreau était capable de reproduire avec précision des toiles de Van Gogh, Picasso. «Il avait un sens de l’observation. Il était capable de fouiller l’âme des gens.»

Dernière rencontre

Sa dernière rencontre avec Jean-Guy Moreau remonte à environ un mois. M. Moreau était sur scène avec ses autres compagnons Pierre Létourneau, Claude Gauthier, Pierre Calvé pour le spectacle «Boîte à chansons.»

«J’ai trouvé qu’il avait l’air fatigué. Il venait de terminer l’enregistrement d’une émission de télévision. Jean-Guy a toujours vécu la pédale au plancher. Je pense qu’il a brûlé la chandelle par les deux bouts.»

L’humoriste aimait le bon vin, les mets copieux et les femmes. Robert Charlebois se souvient surtout de ses grandes imitations de Jean Drapeau, René Lévesque ou René Angelil. «Jean-Guy Moreau est en quelque sorte le père de tous les imitateurs. Il a tracé la voie aux Pierre Verville et André-Philippe Gagnon.»

Les dernières années ensemble

Robert Charlebois raconte qu’ils ont commencé ensemble leur carrière. «J’étais son pianiste et on pensait que cela allait durer deux ou trois ans. Cette année, Jean-Guy a célébré son 50e anniversaire de carrière (...) À 68 ans, ajoute-t-il, c’est beaucoup trop jeune pour mourir.»

Réaction de Jean Lapointe

Le comédien, humoriste et ancien sénateur, Jean Lapointe a témoigné du grand talent de M. Moreau. «Quand il imitait Jena-Pierre Ferland, il était drôle à mourir. C’était un homme très généreux.»

«Le meilleur spectacle que j’ai vu dans ma vie est celui de Jean-Guy qui s’intitulait de «Félix à Desjardins » (1991). Il faisait une apparition bouleversante de l’ancien maire Jean Drapeau.»

Réaction de Pauline Marois

La chef de l’opposition officielle Pauline Marois s’est montré attristée par la disparition d’une figure marquante de la scène culturelle. «Je me souviens de ses spectacles d’humour dont le fameux Le chum à Céline et Jean-Guy Moreau comme personne. Des générations entières ont ri grâce à M. Moreau. Nous sommes tous un peu orphelins aujourd’hui», a-t-elle dit dans un communiqué.

Le député de Bourget et porte-parole en matière de culture et de communications Maka Koto a ajouté que le Québec perd un grand artiste. Jean-Guy Moreau a collaboré avec les plus grands noms de la scène et de l'humour québécois, comme Guy Latraverse, Dominique Michel, Louise Latraverse, Yvon Deschamps ou encore Clémence Desrochers.

Et qui n’a pas en mémoire ses imitations de Jean Drapeau, Gilles Vigneault, René Lévesque ou Yves Montand? Il aura montré la voie à la joyeuse cohorte d’humoristes et d’imitateurs qui foule aujourd’hui toutes les scènes du Québec», a ajouté Maka Kotto.

Vos réactions sur Twitter

Close
Vos réactions au décès de Jean-Guy Moreau
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée


«Si je fais ce métier, c’est grâce à Jean-Guy»: André-Philippe Gagnon

Quand il était un gamin, André-Philippe Gagnon ne ratait jamais les apparitions de Jean-Guy Moreau, à la télévision. Il était fasciné par l’imitateur. «Si je fais ce métier, c’est grâce à Jean-Guy Moreau», raconte André-Philippe Gagnon.

«Jean-Guy était un être très sensible, intelligent et nuancé. Il avait une façon à lui de s’approprier un personnage et il le faisait d’une façon théâtrale», commente-t-il.

Ses imitations de Jean Drapeau, de la Sagouine et de l’ancien premier ministre René Lévesque l’a particulièrement marqué. «J’aimais beaucoup voir Jean-Guy Moreau dans les Bye-Bye de fin d’année. Il va vraiment beaucoup nous manqué.»

De son côté, l’humoriste Clémence Desrochers a indiqué qu’elle n’avait jamais eu la chance de partagé la scène avec Jean-Guy Moreau. «Nous avions une admiration mutuelle l’un pour l’autre. J’allais le voir à ses spectacles et il venait voir les miens.»

Ensemble, ils ont passé beaucoup de soirées à festoyer en compagnie d’amis commun dont Robert Charlebois. «Il y a quelques années, on m’a rendu hommage à l’Espace Go. Jean-Guy Moreau m’a écrit une superbe chanson À cœur ouvert qui a été interprétée par Marie-Michelle Desrosiers. On oublie qu’il avait un grand talent de compositeur.»

Mme Desrochers estime que deux grands artistes, Jean-Guy Moreau et le Cynique Serge Grenier viennent de nous quitter en très peu de temps. Deux amis qui lui manquent déjà.

Close
Jean-Guy Moreau 1943-2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Sur le web

Terre des bums (1967) - Robert Charlebois, Mouffe & Jean-Guy ...

Jean Guy Moreau - YouTube

Jean-Guy Moreau est décédé | Spectacles et théâtre