NOUVELLES

Maple prolonge jusqu'en juillet son offre de 3,8 milliards $ pour le Groupe TMX

30/04/2012 06:01 EDT | Actualisé 30/06/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Corporation d'acquisition Groupe Maple a prolongé jusqu'à la fin du mois de juillet son offre de 3,8 milliards $ qui vise à prendre le contrôle du Groupe TMX (TSX:X).

Le consortium de banques, fonds de retraite, maisons de courtage et assureurs canadiens a reconnu la semaine dernière qu'il était peu probable que l'offre soumise pour le propriétaire de la Bourse de Toronto obtiendrait le feu vert des autorités de réglementation avant son expiration, lundi.

Maple a besoin des autorisations réglementaires pour procéder à la fusion du Groupe TMX avec Alpha et la Caisse canadienne de dépôt de valeurs limitée (CDS), qui sont sous le contrôle d'importants joueurs du secteur canadien des valeurs mobilières, dont plusieurs font partie du consortium.

Maple a annoncé lundi avoir conclu des ententes pour l'acquisition d'Alpha et de la CDS.

Le Bureau de la concurrence demeure le plus important obstacle à franchir pour que l'entente soit conclue pour de bon.

L'organisme fédéral a laissé savoir qu'il lui faudrait voir des modifications significatives aux conséquences qu'aurait le projet de fusion sur la concurrence.

Un avis sur le statut de l'évaluation menée par le Bureau de la concurrence, qui a émis de sérieuses réserves quant à la façon dont l'offre a été structurée, avait incité Maple et le Groupe TMX à émettre une mise à jour de la situation, vendredi dernier.

Selon Maple, le Bureau de la concurrence a déclaré aux groupes concernés que les modifications proposées par la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO) pourraient changer suffisamment l'environnement réglementaire pour atténuer ses inquiétudes.

Le document préparatoire de la CVMO est soumis à une période de 30 jours prévue pour recueillir des commentaires du public.

Maple a également mentionné que les organismes de réglementation du Québec, de la Colombie-Britannique et de l'Alberta avaient eux aussi l'intention d'émettre des avis publics sur l'offre.

PLUS:pc